PDF EQUIPEMENT MEDICAL DES REFUGES DE MONTAGNE GARDES DE FRANCE ET FORMATION AUX PREMIERS SECOURS DE LEUR GARDIEN : UNE ETUDE NATIONALE DESCRIPTIVE -Projet SOS-MAM - Ifremmont







Chose PDF link
PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6 PDF :7



source http://www.secours-montagne.fr/IMG/pdf/les_refuges_colona_d_is.pdf

PDF Le refuge Secours en montagne secours montagne IMG pdf les refuges colona d is pdf PDF les refuges de montagne en Europe Freemaire cauterets free Atout 2009 PDF refuges 978 2 915215 61 8 pdf









Télécharger Présentation de l établissement

Présentation de l établissement

Projet d'établissement - Ecole l'Eau Vive de Migné Auxances

Présentation de l établissement Localisation Une situation privilégiée Une plateforme ferroviaire importante Proximité de la gare Une densité du réseau de transport Un secteur de recrutement étendu Un

Fiche d'identification de l'établissement - confremo

Présentation L'Université Saint Esprit de Kaslik (USEK) est une institution catholique privée d'enseignement supérieur fondée en 1961 par l'Ordre Libanais  
PDF

Projet d' établissement - Hôpital de Banon - Hôpital Banon

PROJET D'ETABLISSEMENT 2014 2018 Ce projet a pour vocation de définir les objectifs de l'établissement dans le respect des orientations du Schéma 
PDF

historique de la structure : presentation de l'etablissement

PRESENTATION DE L'ETABLISSEMENT SITUATION Le foyer d'accueil médicalisé est situé dans l'Est du département de l'Aveyron Il est bâti sur la
PDF

FICHE DE PRESENTATION COLLEGE VICTOR - Educationgouv

Organisation et Mise en œuvre des PPRE et dispositifs de soutiens internes à l' établissement, • Prise en charge éducative Dispositif d'inclusion des élèves au  
PDF

Le projet d'établissement - Eduscol

D'un établissement à l'autre, les méthodes diffèrent ; Présentation par le chef d 'établissement au groupe de pilotage de son projet de contrat d'objectifs en 
PDF

I Presentation de l'établissement - Alpes-Maritimes

Dossier QUIMDIS Présentation de l'établissement 21 mai 2013 Page 0 sur 23 EXPLOITANT 71, rue Anatole France 92532 LEVALLOIS PERRET DOSSIER 
PDF

Présentation PowerPoint - Les Feuillantines - EHPAD à Béziers

I PRESENTATION DE L'ETABLISSEMENT L'EHPAD Résidence Les Feuillantines est situé à Béziers, dans le département de l'Hérault, entre mer, vignes et
PDF

Projet d'établissement MAJ CA du 28juin 2016 - Lycée Eiffel – Dijon

PROJET D'ETABLISSEMENT 2016 2019 Axe 4 Améliorer la communication interne et externe de l'établissement PROJET présentation du Lycée dans
PDF

Projet d'établissement - Ecole l'Eau Vive de Migné Auxances

Projet d'établissement 20122015 École l'Eau Vive MignéAuxances 1) Présentation de l'école L'école l'Eau Vive est une école à six classes qui scolarise les 
PDF

Télécharger SOMMAIRE EDITORIAL. N 73 Mars 2013 LE DPC, MODE D EMPLOI. Dr Jean-François Thébaut Membre du Collège de la HAS

SOMMAIRE EDITORIAL. N 73 Mars 2013 LE DPC, MODE D EMPLOI. Dr Jean-François Thébaut Membre du Collège de la HAS

CONSEIL D’ÉTAT - bloglandotavocatsnetfileswordpresscom

SOMMAIRE LE DPC, MODE D EMPLOI COMMENT S ENGAGER ET VALIDER SON DPC Dr Marielle Lafont HAS EDITORIAL N 73 Mars 2013 DPC, MODE D EMPLOI : SPECIFICITES EN VILLE Dr Marielle Lafont HAS DPC, MODE D EMPLOI

SOMMAIRE n°6 - mars/avril 2013

researchgate profile Thierry Zintz SOMMAIRE n°6 mars avril 2013 Editorial Quand le maintien d’une publication académique relève de l’activité sportive Martine BRASSEUR (n°2002 73 du 17 01 02) leur impose
PDF

RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES Année 2012

croixrouge mali wp content uploads 2014 11 RAPPORT Au cours de l‘année 2012, le comité directeur n‘a pas maintenu le rythme mensuel de ses réunions Cependant, compte tenu du contexte de la crise politique et sécuritaire ayant engendré la crise humanitaire, les membres de la gouvernance centrale ont été fortement
PDF

SOMMAIRE - archiveslagazettedescommunescom

archives lagazettedescommunes media FICHIER SOMMAIRE Du 17 au 23 mars 2014 3 Editorial 73 Réseaux 74 Mobilité 2014, en 2013, les col
PDF

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2013 - france-terre-asileorg

france terre asile images stories rapport (Vallée de la Bekaa), mars 2014 2013 SOMMAIRE Éditorial 3 Le dispositif Reloref 73 Languedoc Roussillon 73 48 Lozère 73
PDF

Les rapports du Conseil d’État - Publications du cabinet

bloglandotavocatsnet files wordpress 2017 06 Ce rapport a été délibéré en assemblée générale le 9 mars 2017 4 étude annuelle 2013, n° 64 Sommaire 5 Sommaire
PDF

Juin 2013 Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret

jpsueur images stories Lettre Lettre21 pdf 2 La Lettre de Jean Pierre Sueur Sénateur du Loiret n°21– juin 2013 Sommaire Editorial 1
PDF

municipaux - federesdedescartesfileswordpresscom

federesdedescartes files wordpress 2016 06 Les manifestations du 4 mars 2014 n SOMMAIRE n EDITORIAL ACTUALITÉS la base des décrets n°2013 700 du 30 juillet
PDF

N° Spécial 2013 - Le Journal RIBH

ribh files wordpress 2013 03 n spe cial N° Spécial 2013 Les Cahiers de la Finance Islamique Le quatrième numéro des « cahiers » paraîtra au mois de mars, et comprendra 73 5 LE BANKING
PDF

CONSEIL D’ÉTAT - bloglandotavocatsnetfileswordpresscom


PDF

Télécharger Un coup de pouce pour s installer...

Un coup de pouce pour s installer...

Un coup de pouce pour les plus démunis - Tables du Rhône

Aide à l Installation des Personnels de l Etat AIP BULLETIN DE DEMANDE RAPPEL : L AIP est une prestation d action sociale destinée à accompagner l accès au logement locatif, qui s adresse aux fonctionnaires

évaluation du coup de pouce cla clubs de langage - Association

[PDF] évaluation du coup de pouce cla clubs de langage Association coupdepouceassociation rapport coup de pouce cla nov complet pdf
PDF

rapport annuel 2016-2017 - Association Coup de Pouce

[PDF] rapport annuel 2016 2017 Association Coup de Pouce coupdepouceassociation rapport annuel 2016 2017 association coup de pouce pdf
PDF

Cérémonie d'ouverture des clubs Coup de pouce - Ville de Romans

[PDF] Cérémonie d'ouverture des clubs Coup de pouce Ville de Romans ville romans Ceremonie douverture des clubs coup de pouce 7 nov 2017 pdf
PDF

Evaluation de l'action menée par l'association pour favoriser une

[PDF] Evaluation de l'action menée par l'association pour favoriser une ladocumentationfrancaise docfra rapport 064000797 pdf
PDF

Un « Coup de Pouce Clé » pour prévenir le décrochage scolaire à

[PDF] Un « Coup de Pouce Clé » pour prévenir le décrochage scolaire à resolis AB1605741 un coup de pouce cle pour prevenir le decrochage scolaire a montigny les cormeilles 20171107 14414
PDF

Evaluation d'impact du dispositif Coup de Pouce Clé - Le Fonds d

[PDF] Evaluation d'impact du dispositif Coup de Pouce Clé Le Fonds d experimentation jeunes gouv Rapport Final EVA quanti HAP 02 pdf
PDF

APFEE coup de pouce CLE maths CE1

[PDF] APFEE coup de pouce CLE maths CE1 jura gouv APFEE 20coup 20de 20pouce 20CLE 20maths 20CE1 pdf
PDF

Coup de Pouce pour la Planète - TV5Monde

[PDF] Coup de Pouce pour la Planète TV5Monde tv5monde TV5Site CoupDePoucePourLaPlanete pdf
PDF

Un coup de pouce pour les plus démunis - Tables du Rhône

20 nov 2012 Un coup de pouce pour les plus démunis Une tonne de bénévoles s' appliqueront à délivrer aux visiteurs samedi Ces bénévoles sont la
PDF

Télécharger POST-BAC FILIERES SELECTIVES FILIERE «NON-SELECTIVE»

POST-BAC FILIERES SELECTIVES FILIERE «NON-SELECTIVE»

admission post-bac - Université de Toulon

POST-BAC FILIERES SELECTIVES FILIERE «NON-SELECTIVE» FILIERES SELECTIVES En 2 ans : Diplômes professionnels -BTS -DUT En 2 ans pour préparer des concours d entrée dans les grandes écoles: -CPGE 3 à 5 ans

Orientation active et admission Postbac

[PDF] Orientation active et admission Postbac cpu PositionCPU Orientation active et admission Postbac 22 11 2007 pdf
PDF

Les filières sélectives QUE FAIRE APRÈS LE BAC - Lycée Français

[PDF] Les filières sélectives QUE FAIRE APRÈS LE BAC Lycée Français liceofrancesmoliere es que faire apres le bac 16 17 pdf
PDF

Après le bac L - Cité Scolaire Michelet de Vanves - Académie de

[PDF] Après le bac L Cité Scolaire Michelet de Vanves Académie de cite scolaire michelet vanves ac versailles Après le bac L pdf
PDF

Après le bac ES - Cité Scolaire Michelet de Vanves - Académie de

[PDF] Après le bac ES Cité Scolaire Michelet de Vanves Académie de cite scolaire michelet vanves ac versailles Après le bac ES pdf
PDF

procédure - Salon Postbac

[PDF] procédure Salon Postbac reussirpostbac Guide procedure Parcoursup2018web pdf
PDF

Reunion-Parcoursup-L - PEEP LLG

[PDF] Reunion Parcoursup L PEEP LLGpeepllg wp 01 Reunion Parcoursup LLG 27012018 VF pdf
PDF

admission post-bac - Université de Toulon

Pour pouvoir candidater pour des filières sélectives (DUT, Licence Admission post bac » ( admission postbac fr) en indiquant la Non Non mais
PDF

Orientation active et admission Postbac

[PDF] Orientation active et admission Postbac cpu PositionCPU Orientation active et admission Postbac 22 11 2007 pdf
PDF

Les filières sélectives QUE FAIRE APRÈS LE BAC - Lycée Français

[PDF] Les filières sélectives QUE FAIRE APRÈS LE BAC Lycée Français liceofrancesmoliere es que faire apres le bac 16 17 pdf
PDF

Après le bac L - Cité Scolaire Michelet de Vanves - Académie de

[PDF] Après le bac L Cité Scolaire Michelet de Vanves Académie de cite scolaire michelet vanves ac versailles Après le bac L pdf
PDF

Après le bac ES - Cité Scolaire Michelet de Vanves - Académie de

[PDF] Après le bac ES Cité Scolaire Michelet de Vanves Académie de cite scolaire michelet vanves ac versailles Après le bac ES pdf
PDF

procédure - Salon Postbac

[PDF] procédure Salon Postbac reussirpostbac Guide procedure Parcoursup2018web pdf
PDF

Reunion-Parcoursup-L - PEEP LLG

[PDF] Reunion Parcoursup L PEEP LLGpeepllg wp 01 Reunion Parcoursup LLG 27012018 VF pdf
PDF

admission post-bac - Université de Toulon

Pour pouvoir candidater pour des filières sélectives (DUT, Licence Admission post bac » ( admission postbac fr) en indiquant la Non Non mais
PDF

Congrès ANMSM Valloire Janvier 2014 EQUIPEMENT MEDICAL DES REFUGES DE MONTAGNE GARDES DE FRANCE ET FORMATION AUX PREMIERS SECOURS DE LEUR GARDIEN : UNE ETUDE NATIONALE DESCRIPTIVE Etude menée en 2013 par les Dr

COLONNA d'ISTRIA et Dr

Introduction Le refuge Décret de mars 2007 : «Recevant du public gardé ou non

  • en altitude
  • en montagne

lieu isolé Hébergement collectif à des personnes de passage

  • limité à 150 personnes

Les mineurs sont autorisés Au titre de sa fonction d'intérêt général d'abri

le refuge dispose en permanence

à l'intérieur

d'un espace ouvert au public (salle hors-sac et local hiver)» Absence de données concernant l'équipement médical Le gardien Définition du métier de gardien de refuge par la Direction Générale de l'Industrie et des Services (DGCIS) : rôle dans l'alerte et les premiers soins

Contexte actuel Modification du profil des usagers

multiplication des activités Développement du secours en montagne

recommandations de l'International Commission of Alpine Rescue (ICAR)

rôle des refuges Objectif de l'étude : dresser l'état des lieux Moyens techniques Trousse à pharmacie Défibrillateur Moyens humains Formation aux premiers secours

Matériel et méthode 1

Description de l'étude Etude descriptive prospective par questionnaire Population source : ensemble des refuges gardés de France Menée d'avril à juin 2013

Description du questionnaire Les questions fermées : Les refuges La trousse à pharmacie Le défibrillateur Le gardien Les questions ouvertes : Prévention Organisation des secours Réglementation

Résultats Le taux de réponse de 69

  • 5 % a permis l'analyse d'un échantillon de 156 refuges

Caractéristiques des refuges étudiés Altitude et massifs Nombre de refuges Répartition normale des refuges en fonction de l'altitude

" Gestionnaires Principaux : la FFCAM et les gestionnaires privés Autres : communaux

  • associatifs

parcs nationaux " Fréquentation des refuges Capacité (3/4 entre 20 et 100 couchages)

fréquentation annuelle (1875 nuités/an) et altitude (2058m) Usagers Professionnel de santé au refuge (25% des situations) Fréquentation des refuges et leur altitude

Equipement Médical En trousse à pharmacie Taux d'équipement de 95 %

  • 11 % de compartiments scellés 73 % de participation du gardien à son élaboration et mise à jour Fréquence d'utilisation : 29% hebdomadairement
  • 43 % mensuellement
  • 28% annuellement Test de tendance : plus les refuges sont haut situés plus ils utilisent fréquemment leur trousse Nombre de refuges Altitude (m) Fréquence d'utilisation de la trousse à pharmacie Fréquemment Occasionnellement Rarement

En défibrillateur Taux d'équipement de 26 % Plus les refuges sont situés en altitude et plus ils sont fréquentés plus ils sont équipés (régression logistique) 34 % des défibrillateurs non visibles par tous au refuge

10

Formation des gardiens Formation initiale = Equivalent de PSC1 86 % des gardiens formés Formation continue = formation pratique aux premiers secours 45 % des gardiens ayant suivi une formation pratique dans les 12 derniers mois 31 % des gardiens sans formation continue (inexistante ou > 3 ans) Analyse dans deux sous-groupes Les gardiens ayant une activité professionnelle nécessitant une mise à niveau en secourisme (31% des gardiens) 98 % en formation initiale 69 % formation pratique dans les 12 derniers mois L'association Pharefuge (16% des gardiens) Qui équipe les refuges et forme leur gardien et évite des secours non nécessaires Meilleure formation

en particulier 60 % des gardiens ayant suivi une formation pratique dans les 12 derniers mois

3 ans) Analyse dans deux sous-groupes Les gardiens ayant une activité">

11

Discussion 1

L'équipement médical Trousse à pharmacie Un taux d'équipement très important mais une utilisation faible La question de la trousse compartimentée Le défibrillateur au refuge Equipement dans les refuges fréquentés

rôle de l'association Pharefuge Rappeler l'importance de la visibilité du défibrillateur Décès d'origine cardiaque en moyenne montagne

12

A propos de la formation Bon niveau de formation Adéquation réelle aux problématiques médicales dans les refuges reste à être précisée Association Pharefuge : initiative intéressante qui lie étroitement équipement médical du refuge et formation de son gardien

13

Conclusion 1

Etat des lieux national établi Des gardiens de refuge responsables Un matériel existant et une formation importante 2

Perspectives Une étude épidémiologique dans les refuges

en la déclinant selon la typologie proposée dans notre étude

14

Le rôle du gardien de refuge dans les problématiques de santé en montagne : une étude qualitative sur le ressenti des professionnels de la montagne Amandine COSTE Audrey FAURITE Décembre 2013

15

Méthodes Objectif Explorer Ressenti et Vécu des professionnels de la montagne >> gardien de refuge Etude qualitative >> approche globale du contexte Population : 4 Alpes du Nord Choix des intervenants : représentativité Juin et Septembre 2013

> gardien de refuge Etude">> approche globale du contexte Population : 4" title="Alpes du Nord Choix des intervenants : représentativité Juin">

16

Résultats Population : 13 gardiens

  • 7 médecins
  • 6 secouristes
  • 3 gestionnaires Notions ressorties : 1

De l'alerte aux premiers secours 2

Prévention 3

La préparation au secours 4

Le gardien

  • un interlocuteur privilégié

17

Discussion Absence de cadre légal Divers gestes : injections

sutures Actes médicaux++ cf article Code Santé Publique Rapport franco-italien : intervention personnel non médical? Responsabilité? nécessité de poser un cadre officiel

18

Discussion Epidémiologie Quelles sont les pathologies rencontrées en pratique au refuge? SNOSM : interventions qui ont eu lieu Etudes : pathologies graves Pas de données sur les pathologies rencontrées au refuge Etude épidémiologique à réaliser

19

Propositions Formation Premiers Secours Formation initiale (DIU gardien refuge) PSC1 ou AFGSU Pathologies montagne Secours en montagne Approche hélicoptère VAE? Attestation PSC1 ou AFGSU Session de rattrapage Recyclage >> par secouristes / médecins secours++ Poste secouriste responsable LIEN gardiens/base secours Tous les ans avant la saison

> par secouristes /" title="médecins secours++ Poste secouriste responsable LIEN gardiens/base secours Tous les">

20

Merci de votre attention!!!

We use coockies Savoir plus Close