PDF Les Heures supplémentaires, Heures- -les heures supplémentaires et les heures complémentaires - CDG 65 - Heures supplémentaires
Wait Loading...


PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6 PDF :7 PDF :8 PDF :9 PDF :10 PDF :11


Like and share and download

Heures supplémentaires

les heures supplémentaires et les heures complémentaires - CDG 65

Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt Toutefois, par dérogation, le calcul des heures supplémentaires ne s'effectue pas dans un Le salarié peut il refuser d'exécuter des heures supplémentaires ? 6 févr 2018 Ex • CCT ? 38 h semaine en moyenne mais prestations effectives ? 40 heures

Related PDF

Les Heures supplémentaires

Toutefois, par dérogation, le calcul des heures supplémentaires ne s'effectue pas dans un Le salarié peut il refuser d'exécuter des heures supplémentaires ?
PDF

Heures-supplementaires 2018 - UCMbe

6 févr 2018 Ex • CCT à 38 h semaine en moyenne mais prestations effectives à 40 heures avec octroi de 12 RTT par an (RTT = repos compensatoire 
PDF

Présence au travail et calcul des heures supplémentaires - CNESST

des heures supplémentaires Quelles sont les normes ? cnesst gouv qc ca normes Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail 
PDF

Différencier les heures supplémentaires des majorations - CDG86

La différence entre des majorations et des heures supplémentaires se situent au niveau du planning de travail habituel de l'agent Un agent qui a travaillé 35 h 
PDF

Les heures supplémentaires - CRMA Auvergne-Rhône-Alpes

Les heures supplémentaires Mise à jour août 2014 Toutes les heures effectuées à la demande de l'employeur au delà de la durée légale du travail (35  
PDF

Heures supplémentaires

La plupart des employés sont payés pour leurs heures supplémentaires, notamment les Quel est le taux de rémunération des heures supplémentaires?
PDF

Les heures supplémentaires - Fédération Nationale de l'Habillement

27 févr 2014 Le fait d'effectuer des heures supplémentaires n'est pas un droit pour le salarié Etant donné que les heures supplémentaires imposées par 
PDF

Heures Supplémentaires - CGT - Lorraine

Heures Supplémentaires La loi en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d' achat a été définitivement adopté par le Parlement le 1 er août et validé par le 
PDF

les heures supplémentaires et les heures complémentaires - CDG 65

Par contre, si ces agents effectuent des heures au delà de la durée légale du travail, celles ci seront considérées comme des heures supplémentaires ouvrant  
PDF

TAXE DE SEJOUR AU REEL MODE D EMPLOI

Guide pratique TAXES DE SÉJOUR - Direction Générale des

TAXE DE SEJOUR AU REEL MODE D EMPLOI Communauté de communes INTERCOM BALLEROY LE MOLAY LITTRY Les écoles 1336, route de Balleroy 14330 LE MOLAY LITTRY Tél. : 02 31 21 42 27 / Fax : 02 31 21 47 77 PRESENTATION

1 mai 2018 Cette quatrième version du guide pratique sur les taxes de séjour tient compte des nouvelles dispositions Taxe au réel ou taxe forfaitaire ? Lorsque le choix porte sur le mode de recouvrement forfaitaire, peut on définir 1 janv

Communiqué de Presse

Communiqué de presse - DBV Technologies

Communiqué de Presse Le Qatar Friendship Fund fait le bilan de ce qui a été réalisé une année après son lancement et renforce son réseau de partenaires avec la signature de trois nouveaux accords de coopération

Feb 27, 2019 The integration of those activities will take place over the next few months, once all necessary authorizations have been received communiqué de presse Guide de rédaction Ce guide a pour objectif de démystifier le communiqué de presse et de vous aider ?

Plan de Communication 2012

Plan de Communication - ACSESS

Plan de Communication 2012 L Open de Quimper, c était plus de 7000 spectateurs en 2011 Campagne d affichage : > 15 panneaux 4 m x 3 m > 56 panneaux «sucette» > 5 000 Affiches 60 cm x 40 cm diffusées par

PDF Plan de communication 2010 2012 CLIC de Bordeaux Cartierville clic bc ca Documents Plan comm 2010 2013 juin 2011 pdf PDF Projet de communication 2012 2016 Centre Hospitalier des ch pyrenees Plan 20de 20communication

Christine DERENNE Chef de projets Animateur Economique Intercommunale de développement économique du Luxembourg Mise en place d un régime de copropriété dans la gestion des parcs d activités économiques

durbuy be newsletter newsadl3 PAE CE PV22 10 08 pdf toutautrechose be wp content uploads 2015 05 Liste BAIWIR Marcel chef de travaux honoraire ULg Liège BAIWIR Samy Luxembourg BAJARD Jean retraité Namur BAJOIT Guy Professeur émérite Brabant W

Annonce Entraîneur C Swiss Tennis (Pour les diplômés de la J+S formation continue 2 avant 2012) 2015 Pour en alléger la lecture, le présent document est entièrement rédigé au masculin, sans aucune intention

27 mars 2015 Entraîneur B Sw iss Tennis 1 Annonce Entraîneur B Swiss Tennis 2015 Entraîneur C Swiss Tennis • Moyenne des notes 2,75 et aucune? Annonce Entraîneur A Condition Swiss Tennis Préparateur physique tennis Swiss Olympic

LE LABORATOIRE DU CHANGEMENT DU 9 AU 23 NOVEMBRE 2014

Travailler au laboratoire de sciences physiques et chimiques 2010

LE LABORATOIRE DU CHANGEMENT DU 9 AU 23 NOVEMBRE 2014 Une vingtaine de jeunes Tunisiens, Égyptiens, Jordaniens, Libyens, Marocains et Yéménites porteurs d initiatives liées à la citoyenneté, à la gouvernance

PDF le laboratoire du changement du 9 au 23 novembre 2014 SafirLab safirlab static download brochure safirlab2014 pdf PDF le laboratoire du changement du 9 au 23 novembre 2014 France diplomatie gouv Profils jeunes SafirLab 2014

Management des transports et de la distribution

1 exploitation logistique & transports les modules - FOAD — MOOC

LICENCE PRO Management des transports et de la distribution Site de Bordeaux Bastide 2016-2017 Carte d identité de la formation Diplôme Licence Professionnelle Mention Management des transports et de distribution

PDF Management des transports et de la distribution IUT de Bordeaux iut u bordeaux wp LP BASTIDE GLT MTD web pdf PDF Gestion Logistique et Transport est usmba ac ma FILIERES GLT pdf PDF

1 Dossier de presse. Dossier. de presse

MA SANTÉ 2022 UN ENGAGEMENT COLLECTIF

1 Dossier de presse Dossier de presse Sommaire Un nouveau schéma de développement économique La genèse du projet... 4 Un territoire riche... 4 La technopole Agrinove, la référence de l agriculture de demain...

economie gouv files files PDF 2018 dp PLFSS 2019 – DOSSIER DE PRESSE 6 Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 s’inscrit dans la trajectoire des finances publiques présentée dans le cadre de la loi de programmation des finances publiques adoptée l’année dernière

CONTRAT DE CONSIGNATION

Consignations et déconsignations - dthenardfreefr

CONTRAT DE CONSIGNATION Entre:. Représenté(e) par: M./Mme: Fonction:. désigné(e) ci-après l'entreprise et Représenté(e) par: M./Mme Directeur général Et désigné(e) ci-après l'hôpital, Pharmacien.. Pharmacien

levenementmode wp content uploads 2014 09 Contrat de chacune des clauses, conditions et stipulations du présent contrat, le Fournisseur accepte de déposer en consignation, divers vêtements et accessoires griffés et usagés Les biens devront être remis dans un état impeccable nettoyés, propres et sans accroc, ni

Home back685686687 688689690 Next

Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail

de l'emploi et du pouvoir d'achat a créé au 1er octobre 2007

une exonération d'impôt sur le revenu ainsi qu un dispositif d'allégement de cotisations sociales composé de deux volets : Pour les salariés

une réduction de cotisations salariales au titre des rémunérations relatives aux heures supplémentaires et complémentaires ; Pour les employeurs

une déduction forfaitaire de cotisations patronales de Sécurité sociale au titre des rémunérations relatives aux heures supplémentaires : De 1

Ces allégements TEPA ont été largement modifiés par deux lois : La loi du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l'allégement des démarches administratives : modifie le seuil d'effectif pour l'application de la déduction forfaitaire majorée

Cette majoration est réservée aux entreprises de moins de 20 salariés (et non plus aux entreprises d'au plus 20 salariés)

La loi de Finances rectificative du 16 août 2012 : Supprime l'exonération fiscale sur la rémunération des heures supplémentaires et complémentaires effectuées depuis le 1er aout Réserve

à compter du 1er septembre 2012

la déduction forfaitaire aux employeurs dont l'effectif est inférieur à 20 salariés

Supprime pour les entreprises de 20 salariés et plus

la déduction forfaitaire des cotisations patronales au titre de la rémunération des heures supplémentaires effectuées depuis le 1er septembre Supprime la réduction de cotisations salariales au titre de la rémunération des heures supplémentaires et complémentaires effectuées depuis le 1er septembre 2012 pour tous les salariés

du privé comme pour les agents publics

et ce quelle que soit la taille de l'entreprise

Toutefois

les dispositifs de déduction forfaitaire patronale pour les entreprises de 20 salariés et plus et de réduction de cotisations salariales peuvent être maintenus sous certaines conditions dans les cas particuliers de modulation

d'annualisation ou de travail par cycle en cours au 1er septembre 2012 et prenant fin au plus tard le 31 décembre La déduction forfaitaire patronale pour les employeurs de moins de 20 salariés La déduction forfaitaire patronale est réservée aux employeurs entrant dans le champ d'application de la réduction générale des cotisations dite Fillon et dont l'effectif est inférieur à 20 salariés

Rappel sur les employeurs concernés : Les employeurs soumis pour leurs salariés à l'obligation d'assurance contre le risque de privation d'emploi (L du code du travail) ; Les employeurs des salariés des entreprises inscrites au répertoire national des entreprises contrôlées majoritairement par l'etat

des salariés relevant soit des établissements publics à caractère industriel et commercial des collectivités territoriales

soit des sociétés d'économie mixte dans lesquelles ces collectivités ont une participation majoritaire dont l'emploi ouvre droit à l'allocation d'assurance chômage (L du code du travail) ; Les employeurs de salariés relevant des régimes spéciaux de sécurité sociale des marins

des clercs et employés de notaire

Ne sont pas concernés :

les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs

scientifiques ou culturels pour leurs salariés statutaires ou non ; Les chambres de commerce et d'industrie

les chambres des métiers et les chambres d'agriculture pour leurs salariés statutaires ou non ; Les particuliers employeurs

Nouvelle condition : un effectif inférieur à 20 salariés Comment déterminer ce seuil? Le principe : L'effectif de l'entreprise est apprécié au 31 décembre N-1

tous établissements confondus

en fonction de la moyenne au cours de l'année civile des effectifs déterminés chaque mois en fonction des règles du droit du travail (articles L1111-2

L'et L'du code du travail)

Cet effectif détermine le bénéfice de la déduction forfaitaire patronale à compter du 1er janvier de l'année suivante et pour la durée de celle-ci

Pour la détermination de la moyenne

les mois au cours desquels aucun salarié n est employé ne sont pas pris en compte

Effectif déterminé au 31 décembre 2012 : Les nouveaux seuils d'effectif «moins de 20 salariés» et «au moins 20 salariés» s'appliquent à compter du 1er janvier 2013 sur la base de l'effectif annuel de l'année 2012 apprécié au 31 décembre L'effectif déterminé au 31 décembre 2012 en fonction de la moyenne annuelle est pris en compte pour toute l'année Exemple : Une entreprise de moins de 20 salariés au 31 décembre 2012 ouvre droit à la déduction forfaitaire patronale jusqu au 31 décembre Si au 31 décembre 2012

l'entreprise dépasse ou atteint pour la première fois l'effectif de 20 salariés

elle pourra continuer à appliquer la déduction forfaitaire en 2013

Cas particulier des entreprises créées au cours de l'année 2012 : Le principe : Pour une entreprise créée en cours d'année

il convient de tenir compte de l'effectif au moment de la création

En cas d'effectif nul à la date de création

l'effectif est apprécié à compter du 1er mois civil au cours duquel des salariés sont embauchés

Au titre de l'année suivante

l'effectif de cette entreprise est apprécié dans les conditions définies en fonction de la moyenne des effectifs de chacun des mois de la première année

Conséquences en 2012 : La loi n du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l'allégement des démarches administratives a modifié le seuil à partir duquel la déduction forfaitaire était majorée de 1 euro

Ce seuil est passé de «20 salariés» à «moins de 20 salariés»

Les entreprises créées à compter du 24 mars 2012* doivent avoir un effectif inférieur à 20 salariés pour bénéficier de la déduction forfaitaire patronale

(*le lendemain de la publication au journal officiel de la loi du 22 mars 2012) Exemples : Pour les entreprises créées avant le 22 mars 2012 : les anciens seuils «20 salariés au moins» et «plus de 20 salariés» continuent de s'appliquer

une entreprise créée en février 2012 avec 20 salariés ouvre droit à la déduction forfaitaire patronale jusqu au 31 décembre Au 31 décembre 2012

son effectif devra être calculé afin de savoir si en 2013

elle peut continuer à bénéficier de la déduction forfaitaire patronale

Pour les entreprises créées à compter du 24 mars 2012

le nouveau seuil de «moins de 20 salariés» est pris en compte

En conséquence

les entreprises créées à compter de cette date avec 20 salariés n ouvrent plus droit à la déduction forfaitaire pour la rémunération des heures supplémentaires versées depuis le 1er septembre Franchissement de seuil

Les entreprises qui atteignent ou dépassent

le seuil des 20 salariés au titre des années allant de 2008 et 2012 continuent de bénéficier de la déduction pendant une période transitoire de 3 ans

Si le seuil d'effectif

calculé au 31 décembre 2012 sur la moyenne mensuelle de l'année 2012

atteint ou dépasse 20 salariés pour la première fois

l'entreprise continuera de bénéficier de la déduction forfaitaire patronale pendant les années 2013

conformément aux articles L1111-2

L'et L'du code du travail

Doivent être pris en compte : les salariés en CDI à temps plein

les travailleurs à domicile : chacun compte pour une unité

ces salariés sont comptabilisés à due proportion de leur temps de présence au cours des 12 mois précédents

les salariés à temps partiel au sens du code du travail : divisez

la somme totale des horaires inscrits au contrat de travail par la durée légale du travail ou la durée conventionnelle si elle est inférieure

les salariés mis à la disposition de l'entreprise par une entreprise extérieure qui sont présents dans les locaux de l'entreprise utilisatrice et y travaillent depuis au moins un an

à due proportion de leur temps de présence au cours des 12 mois précédents

sauf s'ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu du fait d'un congé maternité

d'un congé d'adoption ou d'un congé parental d'éducation

les salariés intérimaires à due proportion de leur temps de présence au cours des 12 mois précédents

sauf s'ils remplacent un salarié absent ou dont le contrat de travail est suspendu du fait d'un congé maternité

d'un congé d'adoption ou d'un congé parental d'éducation

Pour calculer les effectifs d'une entreprise de travail temporaire il est tenu compte : des salariés permanents de cette entreprise

des salariés temporaires qui ont été liés à cette entreprise par des contrats de mission pendant une durée totale d'au moins trois mois au cours de la dernière année civile

Sont notamment exclus : les salariés en CDD

les titulaires de contrats aidés (CUI

) les titulaires de contrat de professionnalisation jusqu au terme de leur contrat ou de leur action de professionnalisation

Heures concernées par la déduction forfaitaire La déduction forfaitaire patronale est applicable au titre des seules heures supplémentaires

elle ne s'applique pas aux heures complémentaires

Il s'agit : Des heures effectuées au delà de la durée légale fixée à 35 heures hebdomadaires ; Des heures effectuées au-delà de 1607 heures pour les salariés titulaires de conventions de forfait en heures sur l'année ; En cas d'accord permettant une variation de la durée du travail sur une période supérieure à une semaine et au plus égale à l'année : 1

Des heures effectuées au delà de la durée maximale hebdomadaire prévue par l'accord ; 2

pour les périodes infra annuelles

des heures effectuées au delà de la durée moyenne de 35 heures calculée sur la période de référence fixée par l'accord ; déduction faite le cas échéant de celles effectuées au-delà de la limite haute hebdomadaire déjà comptabilisées et rémunérées ; 3

des heures effectuées au-delà de la durée annuelle de 1607 heures déduction faite de celles effectuées au delà de la limite haute hebdomadaire déjà comptabilisées et rémunérées

La déduction forfaitaire est également applicable au titre des majorations de salaire dont peuvent bénéficier les salariés sous convention de forfait en jours sur l'année ayant renoncé à des jours de repos au-delà du plafond de 218 jours

Les rémunérations concernées par la déduction forfaitaire La déduction forfaitaire n est accordée que lorsque l'heure supplémentaire effectuée fait l'objet d'une rémunération au moins égale à celle d'une heure normale

Si l'employeur compense en partie l'heure supplémentaire sous forme de repos

la déduction forfaitaire n est accordée que si au moins 100% de la rémunération due au titre de cette heure est versée au salarié

Elle n est donc pas accordée si la rémunération versée au salarié correspond uniquement à la majoration de 25%

Exemple : Une heure normale est rémunérée 10 euros

La majoration pour les 8 premières heures est de 25% soit 2

50 euros

Au total l'heure majorée est de 12

50 euros

L'employeur paye intégralement l'heure majorée (12

50 euros)

le reste étant récupéré par le salarié sous la forme d'un repos compensateur de 6 minutes Déduction forfaitaire patronale Oui Oui

l'heure supplémentaire effectuée étant au moins rémunérée à hauteur d'une heure normale Non

l'heure supplémentaire effectuée n'étant pas rémunérée au moins à hauteur d'une heure normale Non

en l'absence de rémunération Oui

la déduction est accordée lorsque l'heure supplémentaire effectuée est rémunérée au moins à hauteur d'une heure normale Montant de la déduction forfaitaire Le montant de la déduction forfaitaire par heure supplémentaire est égal à 1

La déduction est égale 10

Imputation de la déduction Elle s'impute sur les sommes dues à l'Urssaf par les employeurs (parts patronales) pour chaque salarié concerné

au titre de l'ensemble de sa rémunération versée au moment du paiement de cette durée de travail supplémentaire

sans pouvoir dépasser ce montant

Limites et conditions d'application de la déduction forfaitaire La déduction est applicable sous réserve : du respect par l'employeur des dispositions légales et conventionnelles relatives à la durée du travail ; que les rémunérations afférentes aux heures supplémentaires ne se substituent pas à d'autres éléments de rémunération

sauf si un délai de douze mois s'est écoulé entre le dernier versement de l'élément en tout ou partie supprimé et le premier versement des éléments de rémunération relatifs aux heures supplémentaires

Sont exclues de la déduction forfaitaire les heures normales transformées volontairement en heures supplémentaires du fait de l'abaissement après le 20 juin 2007

de la durée maximale hebdomadaire fixée par un accord de modulation ou du plafond hebdomadaire conventionnel en cas de réduction du temps de travail par octroi de jours de repos De plus

pour bénéficier de la déduction

les employeurs doivent respecter les dispositions* relatives aux aides de minimis qui permet l'octroi d'aides sans obligation de notification à la Commission européenne à condition qu elles ne dépassent pas un certain plafond par entreprise

pour une période de trois exercices fiscaux dont l'exercice en cours

Ce plafond est égal à

excepté pour les entreprises du secteur routier pour lesquelles il est fixé à *règlement CE n 1998/2006 du 15 décembre p

Règle relative au cumul La déduction forfaitaire est cumulable avec d'autres mesures d'exonérations de cotisations patronales et notamment avec la réduction générale des cotisations patronales dite «Fillon»

Ce cumul ne peut aboutir à un allégement supérieur au montant des cotisations et contributions dues à l'Urssaf

Documents à fournir en cas de contrôle Urssaf L'employeur doit tenir à disposition des inspecteurs du recouvrement les divers documents sur lesquels il doit porter les horaires de travail de chaque catégorie de salariés

Lorsque ces données ne sont pas immédiatement accessibles

l'employeur complète ces informations

au moins une fois par an pour chaque salarié

par un récapitulatif hebdomadaire du nombre d'heures supplémentaires ou complémentaires effectuées ou du nombre d'heures de travail lorsque le décompte des heures supplémentaires n est pas établi par semaine

indiquant le mois au cours duquel elles sont rémunérées et distinguant les heures supplémentaires et complémentaires en fonction du taux de majoration qui leur est applicable

Lorsque les heures supplémentaires résultent d'une durée collective hebdomadaire de travail supérieure à la durée légale et font l'objet d'une rémunération mensualisée

l'indication de cette durée collective suffit à établir le nombre d'heures supplémentaires uniquement pour les heures supplémentaires concernées

L'indication de la durée collective établit uniquement le nombre d'heures supplémentaires concernées par cette durée collective

Modalités de déclaration La déduction forfaitaire des cotisations patronales doit être déclarée sur le bordereau récapitulatif des cotisations (BRC) sous le code type de personnel 004

Le montant de la déduction doit être déclaré dans la zone Cotisations

Le nombre d'heures supplémentaires doit figurer dans la zone Salaires

Cas de maintien de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire pour les entreprises de 20 salariés et plus Le principe : La suppression de la déduction forfaitaire patronale pour les entreprises de 20 salariés et plus et de la réduction salariale est applicable au titre des rémunérations perçues à raison des heures supplémentaires et complémentaires effectuées à compter du 1er septembre 2012 lorsque le temps de travail du salarié est décompté sur la semaine civile

Le 1er septembre étant un samedi et le décompte du temps de travail étant généralement calqué sur la semaine civile

le nouveau régime des heures supplémentaires s'applique aux heures effectuées à compter du 3 septembre Les cas particuliers : Lorsque la période de décompte du temps de travail en cours au 1er septembre 2012 s'effectue sur une période supérieure à la semaine et au plus égale à l'année et que cette période prend fin au plus tard le 31 décembre 2012

les rémunérations des heures supplémentaires et complémentaires constatées au plus tard le 31 décembre 2012 bénéficient des allégements TEPA dans leur version antérieure à l'entrée en vigueur de la loi de Finances rectificative du 16 août 2012

y compris en cas de décalage de paie ou de rappels de salaire versés en Exemple : Une entreprise dont l'effectif est de 21 salariés au 31 décembre 2011 et qui pratique la modulation du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2012 peut continuer à bénéficier de la déduction forfaitaire patronale et de la réduction de cotisations salariales sur la rémunération des heures effectuées au-delà de 1607 heures

Les heures supplémentaires et complémentaires doivent être constatées au plus tard le 31 décembre En revanche

les heures supplémentaires effectuées chaque semaine au-delà du plafond maximal à compter du 1er septembre 2012 n ouvrent plus droit aux allégements

En effet

la disposition ci-dessus concerne les périodes de décompte du temps de travail qui ne correspondent pas au mois calendaire

Elle n a pas vocation à s'appliquer à ces heures supplémentaires

Ces dispositifs d'allégements Tepa s'appliquent aussi en cas de versement au cours de l'année 2013 (décalage de paie ou rappels de salaires)

Pour plus d'informations sur le maintien des

allégements TEPA pour les salariés dont la répartition du temps de travail s'effectue sur une période supérieure à la semaine

consultez l'extrait du questions réponses issu de la circulaire ministérielle du 18 août 2012 : Comment remplir la déclaration sociale pour ces particuliers? Pour les cas particuliers évoqués ci-dessus (modulation

annualisation des heures supplémentaires et travail par cycle avec paiement)

les codes types de personnels suivants continuent de s'appliquer : CTP 003 «Réduction salariale heures sup»

CTP 005 «Déduction PP heures sup + 20 sal»

Liens vers les documents utiles La loi de finances rectificative pour 2012 n du 16 août numjo=0&datejo= &numtexte=1&pagedebut=13479&pagefin=13496 Circulaire N DSS/5B/2012/319 du 18 août 2012 relative au régime social applicable aux heures supplémentaires et au forfait social résultant de la loi n du 16 août 2012 de finances rectificative pour Lettre circulaire Acoss n Pour connaître en détail les conditions d'application de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale pour les entreprises de 20 salariés dans leur version antérieure à la loi de finances rectificative du 16 août 2012

consultez ce dossier réglementaire :