PDF 24 Bonne - Ambassade d`Algérie à Berne -[PDF] Rapport annuel de la coopération UE-Algérie - europaeu







PDF 24 Bonne - Ambassade d`Algérie à Berne -[PDF] Rapport annuel de la coopération UE-Algérie - europaeu
Chose PDF link
PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6



source https://www.ambassade-algerie.ch/actualites/2011/economie/05/55122572-309-05112011.pdf

May 11, 2011 · bon voisinage effectuera une visite en Algérie la semaine prochaine, la deuxième en moins d'un an, pour discuter de la mise en œuvre de la Sep 25, 2003 · Des points de repère pour la coopération avec l'Algérie économiques ici et là bas ;

24 Bonne

  • - Ambassade d`Algérie à Berne
  • Me FAROUK KSENTINI,

À PROPOS DU RÉCENT RAPPORT D’AMNESTY INTERNATIONAL

«LE CONSTAT EST D’UNE EXTRÊME SÉVÉRITÉ ET NE PREND

AUCUNEMENT LA RÉALITÉ EN COMPTE»

Page 5

ENSEIGNEMENT

  • À DISTANCE
  • 15 Djoumada El Thani 1432
  • - Mercredi 18 Mai 2011

- N°14205

  • - Nouvelle série
  • - www.elmoudjahid.com
  • - ISSN 1111-0287

312.000

CANDIDATS

CONCERNÉS

L’EXAMEN

NATIONAL

L A R E V O L'U T I O N PA R L'E P E U P L'E E T P O U R L'E P E U P L'E

BENHAMADI À L’OUVERTURE DU 12e SIFTECH

UN PROGRAMME

PROGRAMME D’INVESTISSEMENT

D’INVESTISSEMENT DE

  • 80 MILLIARDS

DE DINARS

  • “La communauté
  • nationale
  • en Europe
  • concernée à partir
  • de l'année
  • prochaine”

POUR ALGÉRIE

ALGÉRIE TÉLÉCOM

TÉLÉCOM

  • annonce Benbouzid
  • “PLUS DE 18.000

DÉTENUS

PASSENT

LES EXAMENS

D'APTITUDE”

  • déclare Felioune

Page 4

LOI DE FINANCES

Le déficit

  • budgétaire
  • pour 2011
  • “sera moins
  • important”

Les cartes

  • de retrait

Un million d'Algériens seront formés aux TIC

  • : Nesrine

Un projet-pilote de télémédecine reliera

  • 10 hôpitaux du Sud à un CHU du Nord

UN PC PAR FAMILLE : L’opération vise en premier lieu

les élèves et les enseignants

Page 6

GRÈVES DU SNPSSP

ET DU SNPSP

  • seront
  • utilisables pour
  • les paiements

Faible

  • de suivi

Selon le ministère

  • de la Santé

Page 3

Page 5

CHAMPIONNAT PROFESSIONNEL LIGUE 1 (MISE À JOUR)

LE CR BELOUIZDAD

  • ÉTRILLE LA JS KABYLIE (7-1)

Le CR Belouizdad a nettement battu la

JS Kabylie sur le score de 7 buts à 1

(mi-temps: 4-1) en match de mise à jour

du calendrier disputé hier au stade du

  • 20-Août (Alger).

Les buts de la

rencontre ont été inscrits par Abdat (3’),

Slimani (21’,

24’,

49’,

69’),

Rebih (40’

s.pen) et Saibi (90+2 s.pen) pour le

et Tedjar (33’ s.pen) pour la JSK.

Cette victoire permet au CRB d'occuper

seul la 2e place avec 38 pts pour 22

matches derrière l'ASO Chlef (44 pts 20 matches).

La JSK reste à la 8e place

  • avec 29 pts pour 20 matches.

LE PRÉSIDENT DE LA FONDATION EMIR

ABDELKADER,

MOHAMED BOUTALEB

INVITÉ DU FORUM D’EL MOUDJAHID

L’Emir Abdelkader

  • précurseur
  • des droits
  • de l’homme
  • dans le monde

Page 7

Quotidien national d’information — 20,

  • rue de la Liberté
  • - Alger — Tél.

: (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52e Année — Algérie : 10,00 DA

  • - France : 1 €

EL MOUDJAHID

Météo

Ce matin,

  • à 10 h à la SAFEX

Inauguration

  • du Salon
  • international
  • de l’élevage
  • 23° à Alger,
  • 37° à Djanet

Temps généralement

  • voilé à nuageux avec
  • pluies parfois orageuses
  • sur le Centre et seront
  • plus marquées vers les
  • régions de l'Ouest.

Ces pluies déborderont

  • vers les côtes du Centre

en fin de journée et soirée.

Les vents seront de secteur est à nord-est (30/40

  • km/h)sur le littoral et

variables faibles vers l'intérieur.

La mer sera agitée.

  • températures
  • maximales varieront de
  • 22 à 26° la journée du
  • mercredi.

Elles varieront

Cet après-midi,

  • à 18 h 30,
  • à la salle El Mouggar
  • de 18° à 22° sur les

régions côtières et de 16°

à 20° sur les régions intérieures les journées du

  • jeudi et vendredi.
  • températures
  • (maximales-minimales)
  • prévues
  • aujourd’hui
  • seront comme suit

Alger

  • (23°-13°),

Annaba (19°-9°),

Bechar

  • (32°-21°),

Biskra (27°17°),

Constantine (20°5°),

Djanet (35°-23°),

Djelfa (20°-9°),

Ghardaïa

  • (29°-17°),

Oran (22°-14°),

Sétif

  • (19°-5°),

Tamanrasset (33°-21°),

Tlemcen (24°-11°).

Benbouzid

  • à Illizi

Boubekeur

Benbouzid,

  • ministre de
  • l’Education nationale,
  • effectuera aujourd’hui,
  • une visite de travail et
  • d’inspection dans la
  • wilaya d’Illizi.

Le Dr Rachid Benaissa

ministre de l’Agriculture et

du développement Rural présidera,

  • ce matin à 9 h,

Palais des expositions,

Maritimes,

Alger,

l’inauguration de la 11e édition du Salon

international de l’élevage et

  • du machinisme agricole,

SIPSA-AGRISIME 2011,

  • animera à cette occasion une

conférence à 10 h à la salle de conférences Ali-Maachi.

Une projection en avant-première du film

intitulé Rencontre à Djelfa de Mohamed

Chérif Bega produit par Belkacem Hadjadj

(Machahou production) demain à 18 h 30 à

  • la salle El Mouggar.

Abdallah Khanafou,

  • aujourd’hui à Ouargla

Cap sur

  • l’aquaculture
  • saharienne

Dans le cadre de la coopération bilatérale entre l’Algérie et

  • la Corée du Sud,
  • notamment

dans le domaine de l’aquaculture,

  • le ministre de la Pêche et

des Ressources halieutiques M.

Abdallah Khanafou,

  • effectuera
  • aujourd’hui,
  • une visite à

Ouargla pour la pose de la première pierre du projet pilote

d’élevage de crevettes d’eau douce dans la wilaya.

Ce matin,

  • à 11 h,
  • au Centre Echaâb des
  • études stratégiques

Conférence

  • sur les intellectuels
  • et la Révolution
  • de la libération
  • nationale

Il se tient du 18 au 21 mai

  • au Palais des expositions,

Pins Maritimes

Ce matin,

  • à 9 h au
  • conseil de la nation

Conférence

  • sur le patrimoine
  • culturel dans
  • le monde

Le Conseil de la nation abritera ce

matin à 9 h une conférence sur le

thème «évolution des politiques du

patrimoine culturel dans le monde.

Activité de l’UNESCO et des

organisations internationales,

de l’Algérie» animée par le Dr

Mounir Bouchenaki.

Cet après-midi à 16 h

  • au palais de la Culture

Moufdi-Zakaria

Rencontre-débat

  • sur les chants
  • bédouins
  • de l’Oranie

La Bibliothèque du palais de la

culture Moufdi-Zakaria abritera

cet après-midi à 16 h un contredébat sur les «chants bédouins de

  • l’Oranie» animé par M.

Ahmed

Amine Dellai,

  • spécialiste du chant

Melhoun,

  • chercheur du CRASC,
  • accompagné de M.

Blaha

Benziane Comédien.

Cet après-midi,

  • à 17 h
  • au palais de la culture

Moufdi-Zakaria

Exposition

  • de peinture
  • et sculpture

Le palais de la culture MoufdiZakaria abritera cet après-midi à

partir de 17 h un vernissage de

l’exposition de peinture et sculpture de Mme Dahel Djanet Hebrih.

  • 12e Salon international

du tourisme et des voyages SITEV2011

Organisé par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat et l’Office national du

  • tourisme,

sous le haut patronage du Président Abdelaziz Bouteflika,

  • le 12e Salon

international du tourisme et des voyages SITEV2011,

  • se tiendra du 18 au 21 mai,
  • au Palais des expositions,

Pins maritimes Alger,

sur le thème «Promotion touristique des régions».

Le ministre du Tourisme M.

Smail Mimoune présidera ce matin à 10 h,

Palais des expositions,

Pins Maritimes,

Alger,

l’inauguration du 12e Salon international du tourisme et des voyages SITEV2011.

Cet après-midi,

  • à 18 h à l’hôtel Hilton

A l’occasion de la participation du Tunisie au 12e Salon international du tourisme,

une conférence de presse sera donnée par l’ambassadeur du Tunisie à Alger et

le directeur général de l’Office national tunisien du tourisme,

  • demain,
  • à 18 h,
  • à l’hôtel Hilton.

Séminaire sur «le rôle du juge

d’application des peines dans la mise

en œuvre du systèmes de réinsertion

  • et les peines alternatives»

Le ministère de la Justice organise aujourd’hui et demain à 8 h 30 à la résidence des Magistrat une rencontre sur le thème «le rôle du juge d’application

de peines dans la mise en œuvre du système de réinsertion et les peines alternative».

Aujourd’hui et demain à 8 h 30,

à l’université de Boumerdès

Séminaire sur «le rôle des petites

  • et moyennes entreprises dans

le développement en Algérie :

  • 2000 à 2011 ».

La Faculté des sciences économiques,

sciences de gestion et des sciences

commerciales organise aujourd’hui et demain à 8 h 30 à la salle des conférences

de l’université de Boumerdès un séminaire ayant pour thème « le rôle des petites

et moyennes entreprises dans le développement en Algérie : 2000 à 2011».

Mercredi 18 Mai 2011

Le Centre Echaâb des études stratégiques organisera ce matin à 11 h en son

siège une conférence sur les «intellectuels

et la révolution de la libération nationale» cette rencontre sera animée par le Dr

Ahmed Slimani,

  • professeur d’histoire

des civilisations à l’université Alger.

Ce matin,

  • à 1 ed,

Blida

  • au lycée Ibn

Conférence iation

  • de l’Assoc ahid

Machaâl Ch

Conférence de presse

  • de l’ambassadeur de Tunisie

et du DG de l’ONTT dans le cadre du SITEV

Aujourd’hui et demain à 8 h 30

à la résidence des Magistrats

Projection en avantpremière du film

Rencontre à Djelfa

  • rection
  • on avec la di

En collaborati la wilaya de Blida,

de l’éducation achaâl Chahid organise

  • n Rached,
  • l’asso
  • au lycée Ib

ce matin à 10 érence-débat en homnf

Blida une co tyrs qui ont suivi des

mage aux mar de cet établissement à

  • études au sein bane Ramdane,

Yahya

l’instar de : en Youcef Benkheda,

  • hine….

Lamine Debag

Saâd Dahleb,

Ce matin,

  • à 9 h 30,

au siège de la Centrale syndicale

Réunion de coordination

Une réunion de coordination regroupera le secrétariat national de l’UGTA et les fédérations nationales,

  • ce matin à 9 h 30,

au siège de la Centrale syndicale

UGTA,

  • place du 1er Mai Alger.

Ce matin,

  • à 8 h 30,

au siège de la direction générale

  • de SEAAL de Kouba

Journée d’étude

La Société des eaux et de l’assainissement d’Alger

(SEAAL) organise ce matin à 8 h 30 au siège de la

direction générale de la SEAAL de Kouba une journée

d’étude sur le thème «Système d’information géographique» (SIG) : de la description patrimoniale à l’optimisation de l’exploitation et de l’investissement».

Nation

EL MOUDJAHID

BENHAMADI À L’OUVERTURE DU 12e SIFTECH

  • : Nesrine

Un programme d’investissement

  • de 80 milliards de dinars
  • pour Algérie Télécom

ans le cadre de la relance d’Algérie

Télécom,

  • notamment à travers

l’activité de la téléphonie mobile et

  • de l’Internet,
  • le groupe compte

engager un important programme

quinquennal d’investissement de 80 milliards de

  • dinars,
  • a annoncé hier,
  • le ministre de la Poste et

des Technologies de l’information et de la communication,

Moussa Benhamadi,

  • en marge

du Salon international du futur technologique

  • «SIFTECH 2011».

Pour mobiliser cet important

  • financement,

l’entreprise recourra à un crédit

  • bonifié auprès des banques,
  • informe le ministre

qui précisera également que cet important programme d’investissement est actuellement soumis à l’appréciation du gouvernement.

Les 80 milliards de dinars serviront

  • notamment,
  • poursuit M.

Benhamadi,

  • dans la

modernisation des infrastructures d’Algérie

Télécom et dans la densification du réseau

fibre optique de 15.000 km qui s’ajouteront

aux 60.000 km déjà existants et ce,

  • dans le

cadre de la concrétisation des multiples

actions de la stratégie nationale e-Algérie

visant à généraliser les Tic à travers toutes les

couches de la sociétés et de les étendre à travers le territoire à commencer par les régions

  • dite rurales.

Une communauté qui est d’ailleurs cette

année au cœur de la célébration de la journée

mondiale des Télécommunications et de la

société de l’information placée sous le signe

«Mieux vivre dans les communautés rurales

  • grâce aux TIC».

Plusieurs actions sont ainsi inscrites au

profit de ces populations rurales dans le programme e-Algérie qui prévoit,

  • entre autres,

développement d’un système d’information

dédié au patrimoine agricole «e-patrimoine

  • agricole»,

la mise en ligne d’un portail de la

production végétale et animale «e-production» et d’un autre portail dédié aux métiers

de l’agriculture et de l’élevage «e-fellah»,

ainsi qu’un guichet d’information sur l’agriculture et le monde rural.

Il reste que la concrétisation de ses

actions repose sur une infrastructure réseau

  • de qualité,

d’où les récentes instructions du

ministre de la Poste et des TIC de raccorder à

Internet toutes les écoles du Sud pour la prochaine rentrée scolaire,

  • de rattacher en fibre

optique toutes les daïras et communes,

d’alimenter en réseau haut débit,

  • sans fil,

ksours et d’assurer la couverture totale de la

RN 01 et d’améliorer la couverture de tous

les autres axes routiers en réseau GSM.

«Le prochain déploiement du haut débit

  • mobile nous permettra,

en plus de désenclaver les zones rurales,

de généraliser l’accès à

Internet et à de nouveaux services destinés à

rehausser la qualité de vie des citoyens,

améliorer l’efficience de l’administration

  • publique,

à valoriser le travail de l’employé,

à dématérialiser les paiements et bien

  • d’autres services,

à l’exemple de la consultation CCP par SMS que nous avons lancé

  • récemment»,

a déclaré le ministre qui annoncera par la même la relance de l’opération un

PC par famille qui offrira,

  • outre l’équipement,

un accès haut débit et une formation

appropriée à travers des mécanismes de

  • financement spécifique.

Cette opération profitera en premier lieu aux enseignants et aux

  • élèves.

UN PROJET-PILOTE

DE TÉLÉMÉDECINE RELIERA

  • 10 HÔPITAUX DU SUD
  • À UN CHU DU NORD

Le ministre qui fera part,

  • en outre,
  • de la
  • création,

en collaboration avec les départements de l’Enseignement supérieur et de

  • l’Education,

de centres d’excellence pour la

production numérique dont le premier centre

de Tlemcen consacré au développement de

contenus numériques éducatifs,

  • annoncera

également le lancement d’un projet-pilote en

télémédecine qui connectera via une liaison

spécialisée à haut débit dix hôpitaux des

wilayas du Sud avec un CHU ou un établissement hospitalier du Nord.

Un projet qui

permettra aux hôpitaux des wilayas du Sud

de bénéficier de l’encadrement et de l’expertise des spécialistes concentrés au nord du

  • pays.

L’expérience menée dans ce sens par le

Centre des technologies avancées (CDTA)

ayant relié les services pédiatriques des établissements hospitaliers de Birtraria de

Ouargla et de Hadjira,

  • a prouvé l’efficacité

d’un tel système qui a permis de sauver plusieurs vies et de régler nombre de problèmes

  • de transfert vers le Nord.

Le projet lancé par

  • le centre en 2007 a permis,
  • en effet,
  • jusque-là
  • de prendre en charge 20 cas,
  • dont 80 % ont

été traités sur place et 20 % transférés vers le

nord ou à l’étranger dans de meilleurs délais.

Si la réussite de ce genre d’initiatives

repose en premier lieu sur la qualité de l’infrastructure télécom,

  • les intervenants hier

aux conférences du 12e SIFTECH sont unanimes sur le rôle que joue le satellite dans la

couverture des zones enclavées.

Il est même

l’outil garant d’un accès équitable aux services TIC au niveau de ces zones reculées

que les autres réseaux terrestres n’arrivent

  • pas à atteindre.

Le Salon du futur technologique qui

réunit depuis hier au Palais de la culture les

  • utilisateurs,

les professionnels des TIC ainsi

que les institutionnels constitue d’ailleurs un

point de départ d’une caravane nationale dont

l’objectif principal est de faire découvrir aux

populations rurales toutes les possibilités

offerts par Internet et les outils numériques.

L’opération «Cyber Rif»,

offrira un programme de formation itinérante à l’aide de bus

équipés de micro-ordinateurs avec accès

Internet par satellite.

Et pour faire découvrir aux visiteurs les

différentes applications développées au profit

de l’entreprise et du citoyen,

tels que le portail e-citoyen,

le paiement électronique et le

e-banking,

  • le 12e SIFTECH a également
  • prévu un village numérique.

Côté exposition,

  • quelque 75 entreprises

intervenant dans les TIC présenteront pendant trois jours leur savoir-faire et leurs services à l’instar des opérateurs de la téléphonie (Algérie Télécom,

Mobilis,

Djezzy,

Nedjma) ainsi que les distributeurs et intégrateurs de solutions,

  • les fournisseurs d'accès
  • et de services Internet,

ainsi que les fournisseurs de solutions call centers.

Hamida B.

Les cartes

CCP de retrait

  • seront utilisables
  • pour les paiements

Les quelque cinq millions de carte

  • de retrait CCP,
  • en circulation,
  • peuvent

être utiliser pour le paiement des

achats d'ici fin 2011 a annoncé,

  • hier,
  • ministre de la Poste et des

Technologies de l’information et de la

  • communication,

Moussa

Benhamadi.

Le lancement de cette

  • opération nécessiterait,
  • selon le
  • ministre,

l’installation de 2.000 nouveaux terminaux de paiement dans

différents points dont les agences

Sonelgaz et les centres commerciaux.

La généralisation du paiement électronique qui vient soulager les bureaux de poste du problème de manque de liquidité,

  • exige,
  • par ailleurs,
  • la multiplication des
  • distributeurs automatiques de

billets qui ne dépassent pas actuellement les 850.

Cette année 240

  • nouveaux distributeurs seront

installés au niveau des centres

  • universitaires,
  • hôpitaux
  • casernes,
  • indiqué

Benhamadi,

qui annonce également le lancement d’un appel à

manifestation d'intérêt pour

trouver un partenaire algérien

qui fabriquerait au niveau local

des équipements dotés à la fois

  • de moyens de paiement et de
  • retrait.

Interrogé sur la pénétration de l’Internet dans la

  • société algérienne,
  • le ministre

a estimé le taux d’utilisation à

27 %,

  • millions

d’Algériens qui utilisent les

  • services du net.

Un million

  • d'Algériens
  • seront formés
  • en Tic

Un million de citoyens algériens

vont bénéficier d'un programme de

formation dans le domaine des technologies de l'information et de la

  • communication (TIC),
  • a annoncé hier

à Alger le ministre de la Poste et des

Technologies de l'information et de la

  • communication,

Moussa

Benhamadi.

  • "

Nous avons décidé de lancer un

programme ambitieux de formation

en Tic en faveur d'un million de

citoyens algériens de toutes catégories sociales et de tous âges"

  • a indiqué M.

Benhamadi qui intervenait

lors d'un séminaire organisé à l'occasion de la journée mondiale des

Télécommunications et de la société

  • de l'information.

Le programme sera

lancé en collaboration avec le ministère de la Formation et de

l'Enseignement professionnels,

secteur dont plusieurs centres seront

équipés par le biais du Fonds d'appropriation des usages et de développement des Tic (FAUDTIC),

a-t-il

  • précisé.

UN PC PAR FAMILLE

L’opération vise en premier lieu les élèves et les enseignants

L'opération "

  • un PC par famille"

visera en premier lieu les élèves

  • et les enseignants,
  • a indiqué

hier à Alger le ministre de la

Poste et des Technologies de

l'information et de la communication,

Moussa Benhamadi.

  • "

Le déploiement des nouvelles

  • technologies mobiles sera
  • accompagné par la mise en

place de l'opération “un PC par

  • famille” qui offrira,
  • outre l'équipement,
  • un accès haut débit à
  • l'internet et une formation

appropriée à travers des mécanismes de financements spécifiques"

  • a souligné

Benhamadi dans une intervention lors d'un séminaire

organisé à l'occasion de la journée mondiale des

Télécommunications et de la

  • société de l'information.

Il a expliqué que l'opération

  • ambitionne de favoriser les

futurs e-citoyens et contribuer

à la mise en place d'une "

nouvelle culture numérique"

Le ministre de la Poste et des

TIC a rappelé,

  • dans ce cadre,

que son département et ceux de

l'Enseignement supérieur et de

l'Education nationale s'étaient

  • engagés dans le processus de

Mercredi 18 Mai 2011

création de centres d'excellence

pour la production numérique,

  • le premier étant celui de

Tlemcen qui se consacrera au

  • développement de contenus
  • numériques éducatifs.

Benhamadi a également

  • rappelé,
  • à cette occasion,

le projet pilote en télémédecine qui

  • consiste à interconnecter,

une liaison spécialisée à haut

  • débit,
  • un hôpital de chacune des
  • 10 wilayas du Sud concernées
  • avec un CHU ou établissement

hospitalier d'une wilaya du nord

  • du pays.

L'objectif consiste,

  • entre autres,
  • à aider les prati-

ciens du Sud à établir un diagnostic,

  • en collaboration avec

des médecins spécialistes du

  • nord du pays,
  • a-t-il précisé,
  • ajoutant que ce réseau devra

assurer notamment la téléconsultation,

  • la formation continue
  • des médecins,
  • ainsi que l'aide
  • au diagnostic,
  • en vue d'améliorer,
  • à terme,

la qualité des services médicaux offerts dans ces

  • régions.

La journée mondiale

des Télécommunications et de

la société de l'information est

célébrée cette année sur le

  • thème : "

Mieux vivre en communauté rurale grâce aux TIC"

Nation

ENSEIGNEMENT À DISTANCE

EL MOUDJAHID

Plus de 18.000 détenus

  • passent les examens
  • d'aptitude
  • 312.000 candidats concernés
  • par l’examen national
  • 311.912 candidats se sont présentés,
  • hier,
  • à l'examen national

pour l'attestation du niveau des apprenants à distance.

e coup d’envoi de ces épreuves

qui prendront fin aujourd’hui,

été donné par le ministre de

l’Education nationale à partir des centres

d’examen des Frères Boussalem,

Staouéli,

Lamine-Lamoudi à ElMohammadia et Asma Dat Nitakaïn à

Hussein Dey.

Organisé par l'Office national d'enseignement et de formation à distance

(ONEFD),

  • qui représente l'une des

bouées de sauvetage les plus adéquates

pour ceux qui ont échoué dans l'école

  • classique,
  • cet examen regroupe 311.912

candidats — 207.897 garçons et 104.015

  • filles.

Les épreuves des deux journées

portent sur l'ensemble des disciplines

enseignées dans les différents niveaux et

filières de l'enseignement général,

à raison de six pour chaque niveau et filière.

Sur les lieux,

  • le ministre a encouragé les

élèves candidats à se concentrer sur leurs

réponses afin de décrocher l’attestation

de succès reconnue officiellement,

conformément à l'arrêté ministériel du

  • 25 décembre 1978 modifié et complété
  • par celui du 18 mai 1999.

Conçus par

des inspecteurs et des professeurs associés sous la direction du département de

la production et de l'évaluation pédagogique de l'Office,

  • les sujets sont élaborés

sur la base des programmes officiels du

ministère de l'Education nationale.

La correction des copies des

épreuves aura lieu du 22 mai au 2 juin

  • prochain.

Il y a lieu de rappeler que

l'Office met à la disposition des apprenants sur son site Internet,

outre des supports écrits et des CD-ROM,

ensemble de ressources pédagogiques

tels les cours adaptés à la nature de l'enseignement à distance,

  • les devoirs de

contrôle continu et les évaluations et les

  • expériences interactives.

Ces ressources

  • permettront,
  • selon l'Office,

aux apprenants à distance de poursuivre leur cur-

sus scolaire et de renforcer leurs

connaissances en prévision de l'examen

de niveau et des examens officiels (BEM

  • et Bac).

Tel est l'enseignement à distance qui

ne cesse de susciter de plus en plus d'engouement,

  • et ce,
  • compte tenu du nombre

important d'élèves qui suivent des cours

  • par correspondance.

Sarah Sofi

La communauté nationale

en Europe concernée à partir

  • de l'année prochaine

Le ministre de l'Education nationale,

Boubekeur Benbouzid,

  • a annoncé
  • hier,

à Alger que les membres de la communauté nationale établis en Europe bénéficieront à partir de la prochaine année scolaire des services de l'enseignement et

de la formation à distance assurés par l'Office national d'enseignement et de formation à distance (ONEFD).

Benbouzid a précisé,

à l'occasion du coup d'envoi de l'examen national

pour l'attestation du niveau des apprenants à distance dans certains centres d'examens à Alger,

  • que ce type d'enseignement,

qui sera dispensé aux Algériens établis

  • en Europe intéressés,

se fera par voie d'Internet et en langue arabe.

Le ministre a,

  • en outre,

souligné que son secteur prendra en charge cette opération à partir de l'année scolaire 2011-2012,

à la demande du ministère des

Affaires étrangères.

Dans le même contexte,

il a indiqué que la stratégie d'enseignement arrêtée par

son ministère à ce sujet vise à permettre à tous les Algériens qu'ils soient à l'intérieur ou à l'extérieur du pays de poursuivre leurs études.

BACCALAURÉAT

  • 13 observateurs par centre d’examen

e nombre d’observateurs durant

les épreuves du baccalauréat

prévu à partir du 11 juin prochain

à travers l’ensemble du pays,

  • passera de
  • trois,
  • l’année dernière,
  • à treize cette
  • année par centre d’examen,

a notamment indiqué le ministre de l’Education

  • nationale,

Boubekeur Benbouzid,

marge de la visite effectuée,

  • hier,

niveau des centres d'examen national

  • pour l'attestation de niveau.

Selon le

premier responsable du secteur,

  • il s’agit

surtout de « crédibiliser l’examen du

Bac qui ouvre la voie aux études supérieures ».

Pour ce qui est du coût des examens

  • de fin d’année scolaire,
  • le ministre a

déclaré que la somme dégagée par le

gouvernement pour la couverture des

différentes dépenses des examens natio-

naux de fin d’année scolaire 2010-2011

s’élève à 450 milliards de centimes.

« Le gouvernement a consacré

tous les moyens humains et financiers

pour mettre les candidats et les encadreurs dans les meilleures conditions

possibles de déroulement des trois examens de fin d’année scolaire (Bac,

  • et 6e) ».

Il y a lieu de noter que 50% de cette

somme est destinée exclusivement au

paiement des primes forfaitaires accordées aux correcteurs des différents examens de fin d’année.

Les primes journalières des enseignants-correcteurs au baccalauréat sont

  • estimées à 500 DA,
  • alors que celles des

correcteurs au Brevet d'enseignement

  • moyen sont fixées à 300 DA.

Par contre

les enseignants-correcteurs à la sixième

  • percevront,
  • quant à eux,
  • 200 DA pour
  • chaque jour de correction.

Par ailleurs,

les indemnités de correction par copie

corrigée sont évaluées à 60 DA,

  • pour les
  • épreuves du Bac,

à 30 DA pour l’examen du BEM et à 20 DA pour la sixième.

La prime journalière versée au personnel de soutien des centres de correction est de 500 DA.

D'autre part,

  • le ministre a affirmé

que « tout est fin prêt » pour permettre

aux 1.700.000 inscrits aux examens liés

aux trois paliers de passer leurs examens de fin d'année dans de « bonnes

  • conditions ».
  • 300.000 fonctionnaires

vont être mobilisés pour le déroulement

de ces examens pour lesquels des dispositions de sécurité renforcée ont été

  • prises,
  • a-t-il indiqué.

Sarah S.

LES OBSERVATEURS DE 12 WILAYAS RÉUNIS À SÉTIF

  • 500.000 fonctionnaires mobilisés

pour l’encadrement des épreuves

aire pour que l’examen du baccalauréat se déroule dans les

  • meilleures conditions,
  • matérielles,

organisationnelles et pédagogiques et

puisse ainsi permettre ainsi aux nombreux candidats qui seront au rendezvous de cette importante échéance de

composer dans la sérénité qui se doit.

C’est autour de ces grands objectifs et

pour la conférence régionale ouverte

  • hier à Sétif,
  • le rôle et la mission qui

échoient aux observateurs dont le

nombre a été renforcé cette année par le

  • ministère de l’Education,

que les responsables de ce secteur au niveau de 12

  • wilayas de l’Est du pays,

se sont retrouvés au niveau à l’amphithéâtre Mouloud

Kacim-Nait Belkacem de l’université

Ferhat-Abbas.

Ouvert officiellement

  • hier par M.

Abdelkader Zoukh,

  • le wali
  • de Sétif,

ce séminaire régional présidée

  • par M.

Lagha Hcene,

  • chef de cabinet du
  • ministre de l’Education,
  • et M.

Salhi Ali,

directeur de l’Office national des examens et concours,

en présence du président de l’APW et de l’inspecteur général

  • de la pédagogie,
  • a réuni quelque 600
  • participants,

des directeurs de l’éducation,

les présidents des commissions de

  • wilayas des observateurs,
  • les directeurs

des quatre Offices régionaux des examens et concours implantés à Bejaia,

Batna,

Oum el Bouaghi et Annaba,

même que plusieurs centaines d’observateurs et partenaires du secteur,

a permis à l’ensemble des intervenants d’apporter les dernières retouches pour la

meilleure organisation qui soit de cet

examen et passer ainsi au crible l’ensemble des éléments tendant notamment

à renforcer toute la crédibilité à cette

échéance reconnue sur le plan international et qui constitue le juste couronnement de tout le cursus scolaire.

Intervenant à l’issue de ce séminaire,

wali ne manquera pas de souligner l’importance que revêt une telle échéance et

les efforts consentis par l’Etat à la faveur

d’un secteur qui a la charge de former

les générations futures de l’Algérie qui

  • avance,

soulignant dans ce contexte la

juste place qui doit revenir à la discipline,

  • dira-t-il,
  • élément fondamental dans

la construction d’un Etat fort de ses

  • acquis et ses générations.

Le chef de cabinet du ministre qui

fera état de la nécessité de donner les

mêmes chances à tous les candidats,

travers tout le territoire national rappellera les moyens qui sont consentis à tous

les niveaux et d’année en année pour

garantir le succès qui se doit à une aussi

importante échéance qui dira-t-il regroupera cette année 520.000 candidats dont

  • 357.000 scolarisés et nécessitera la

mobilisation de 500.000 fonctionnaires.

Autant de dispositions qui seront

consolidées entre autres par le renforcement du nombre d’observateurs qui

passe cette année de 3 à 13 par centre

d’examen et seront ainsi d’un impact

positif sur le déroulement et le suivi de

  • cet examen.

Le directeur de l’éducation

de la wilaya de Sétif qui interviendra

après le recteur de l’université,

ne manquera pas de mettre à profit cette rencontre pour appuyer chiffres à l’appui

les efforts qui sont consentis par l’Etat

  • en faveur de ce secteur,
  • avec pas moins

de 20 lycées qui sont actuellement en

voie de réalisation en plus des 79 qui

sont fonctionnels et une démarche de un

lycée par commune qui permettra à cette

vaste wilaya du pays de compter 106

lycées à la fin du programme quinquennal en cours.

Mercredi 18 Mai 2011

lus de 18.000 prisonniers ont passé hier,

examens d'aptitude de l'enseignement moyen

et secondaire dans le cadre de l'enseignement

et de la formation à distance dans 108 centres

  • d'examens au niveau national,
  • a-t-on appris auprès

de la direction générale de l'administration pénitentiaire et de rééducation.

  • 18.234 détenus,

qui poursuivent leurs études par

  • correspondance,

ont passé hier leurs examens d'aptitude de la première année moyenne à la deuxième

année secondaire pour pouvoir accéder au palier

  • supérieur,

a indiqué le directeur général de l'administration pénitentiaire,

Mokhtar Felioune.

Le même responsable a précisé que le taux de

réussite à ce même examen a atteint l'année dernière 67% sur 10.000 détenus,

  • exprimant sa conviction

que le taux de réussite sera meilleur cette année.

Les prisonniers seront examinés dans les mêmes

sujets que ceux des élèves scolarisés sachant que

les encadreurs de ces examens dans les établissements pénitentiaires relèvent du ministère de

  • l'Education.

Le nombre global de détenus scolarisés par correspondance à l'Office national de l'enseignement et de la formation à distance est de

22.000.

L'administration pénitentiaire a adressé,

  • avant la
  • date des examens,

des correspondances aux détenus

inscrits et libérés dont certains sont retournés en

prison pour passer les examens.

L'administration,

  • a indiqué M.

Felioune,

continuera à payer les frais d'inscription et se chargera

d'inscrire les prisonniers libérés qui souhaitent

poursuivre leurs études par correspondance car l'essentiel pour lui est "

que ces derniers ne récidivent

  • pas"

Il a affirmé à cette occasion,

  • que 18.070 détenus

sont candidats cette année à l'examen du baccalauréat et 3.925 à l'examen du BEM.

  • "

Ce chiffre traduit la volonté des détenus de

poursuivre leurs études et d'améliorer leur niveau et

grâce aux efforts déployés pour les convaincre

de l'importance de l'enseignement dans la réussite

  • sociale"
  • a-t-il soutenu.

La décision du Président de la République de

faire bénéficier de la grâce présidentielle les détenus admis aux examens de fin d'année a "

  • contribué

grandement à l'élévation du nombre de scolarisés

  • parmi les détenus"

Un détenu titulaire d'un baccalauréat ne peut

prétendre bénéficier de la grâce présidentielle et

  • doit,
  • pour ce faire,

poursuivre des études au sein de

l'établissement pénitentiaire pour élever son

  • niveau,
  • selon M.

Felioune qui a précisé que cela

constitue un encouragement à élever le niveau

  • d'éducation.

Entre autres mesures incitatives,

Felioune a

énuméré l'augmentation du budget consacré à l'enseignement et à la formation au sein des établissements pénitentiaires estimé cette année,

  • à 150 millions dinars,

saluant le rôle de l'Office national de

l'enseignement et de la formation à distance et celui

du ministère de l'Education dans la réalisation des

objectifs arrêtés par le ministère de la Justice dans

le cadre de la lutte contre la criminalité par l'enseignement et la formation.

  • 29.169 détenus suivent une formation professionnelle,

a indiqué le responsable avant de rappeler que le ministre de la Justice avait souligné que

l'évaluation des directeurs des établissements pénitentiaires se fera sur la base des résultats obtenus en

matière d'enseignement et de formation.

Approchés par l'APS dans les salles d'examen à

l'établissement pénitentiaire d'El-Harrach,

des détenus ont indiqué que tous les moyens et conditions

étaient réunis pour garantir un climat favorable.

  • 480 détenus ont passé hier leur épreuves dans cet
  • établissement.

N.R.,

ex-détenue âgée de 34 ans et bénéficiaire

de la liberté conditionnelle depuis 7 mois,

  • suite à

une condamnation à deux ans de prison ferme dans

  • une affaire de vol,

a avoué être retournée à la prison pour passer l'examen d'aptitude pour la 2e

  • année moyenne.

Pour sa part,

a exprimé son souhait de poursuivre ses études une fois sa peine purgée dans un

  • mois.

Pour M.

Felioune,

l'intérêt pour la lecture dans

les établissements pénitentiaires est en hausse avec

une moyenne qui oscille entre 810 et 880 livres par

  • mois empruntés.

Par ailleurs,

le directeur général de l'ONEFD,

Mohamed Hadj Djilani qui accompagnait M.

Felioune lors de cette visite a de son côté,

  • salué les
  • "

efforts consentis par l'administration générale des

établissements pénitentiaires pour encourager les

détenus à poursuivre leurs études qualifiant les

  • résultats obtenus de "
  • très satisfaisants"

Nation

EL MOUDJAHID

Me FAROUK KSENTINI,

  • À PROPOS DU RÉCENT

RAPPORT D’AMNESTY INTERNATIONAL

  • «Leconstatestd’uneextrême

sévérité etneprendaucunement

  • la réalité encompte»

Les données du rapport ont besoin d’une «mise à jour»,

a précisé le défenseur des droits de l’Homme.

  • ’est un rapport d’une
  • extrême sévérité,
  • qui ne

prend pas du tout compte de la réalité qui prévaut aujourd’hui en Algérie»,

c’est ce qu’a estimé hier,

Me Farouk Ksentini,

président de la Commission nationale

consultative de promotion et de protection des droits de l’homme

(CNCPPDH),

  • à propos du dernier

rapport d’Amnesty International.

Qualifié d’«excessif et pas du tout

  • objectif»,

le rapport manque sérieusement de «mise à jour»,

  • a affirmé

Me Ksentini à El Moudjahid,

s’étonnant du fait que les rédacteurs du rapport se sont renseignés «avec un parti

  • pris évident».

«Les correspondants d’Amnesty

n’ont pas fait correctement leurs travail,

n’ont pas pris en compte les dernières mesures,

telles que les dépénalisations des actes de gestion et de la

  • presse,

de même que l’abrogation de

  • l’état d’urgence ».

D’ailleurs,

  • selon lui,
  • le rapport sur

les droits de l’Homme est trop sévère,

«ils n’ont pas pris en compte tout

ce qui a été fait en matière des droits

  • de l’Homme,
  • depuis au moins une
  • décennie.

Apparemment,

  • ils n’ont

pas du tout entendu parler des

réformes et de tous les efforts qui ont

été engagés depuis» a-t-il signalé.

Contacté par téléphone,

  • l’avocat

qui se trouve actuellement en déplacement à l’intérieur du pays,

  • s’est

étonné que le rapport soit «si affirmatif» avec l’Algérie,

  • alors que les

rapports sur la Tunisie et le Maroc,

  • «parlent au conditionnel».
  • «Ils
  • disent : il semble…,
  • il paraîtrait…

Mais pour l’Algérie,

  • ils sont catégoriques.

C’est de la mauvaise foi» a-til souligné,

  • spécifiant que,
  • «contrairement au rapport,
  • il n’y a aucun

détenu d’opinion en Algérie»

Evoquant la question de la détention carcérale,

  • notamment celles où

Amnesty International «a relevé

quelques manquements au respect

  • des droits des détenus,

comme la longueur de la détention préventive,

  • torture,
  • les traitements infligés aux
  • détenus en prison,

Me Ksentini a stipulé le fait que,

  • en tant qu’avocat,

a eu à constater de visu que les conditions d’incarcération «se sont améliorées d’une manière plus que significative»,

et que les «allégations» des

  • rédacteurs du rapport,
  • relèvent de la
  • «pure fiction»
  • « il faut reconnaître

tout de même que notre pays a fait

des avancées considérables en la

matière et que tout ça n’existe plus,

ni les sévices ni les tortures sur les

  • prisonniers ».

Selon le défenseur des droits de

  • l’Homme,

le seul problème qui subsiste actuellement est celui de la surpopulation carcérale : «et c’est une

situation à laquelle nous allons remédier puisqu’il est prévu de réceptionner treize nouveaux établissements

  • au cours des deux prochaines
  • années» a-t-il précisé.

Dans ce contexte il dira que les

anciens détenus algériens de

Guantanamo ont été,

  • «selon leurs
  • propres dires »,
  • bien traités à leur
  • arrivée en Algérie.

En ce qui concerne les condamnations à mort,

  • dénoncées par le rapport,
  • l’avocat dira que cela fait

presque vingt ans (depuis 1993),

l’Algérie ne les a pas appliquées

«d’ailleurs la peine de mort est prononcée la plupart du temps par contumace»

Questionné sur la teneur des

doléances et autres plaintes que les

citoyens adressent à la Commission

nationale de développement et de

promotion des droits de l'homme,

Farouk Ksentini a expliqué que les

principales demandes des citoyens ne

concernent nullement leur rétablissement dans leurs droits,

  • «pour cela ils

s’adressent à la justice»,

  • mais que

leurs requêtes concernent des

demandes d’emploi ou de logement

  • «ce sont là,

les principales préoccupations du citoyen,

  • et c’est ce qui est
  • important à notre avis.

Il faut donner

accès aux citoyens à leurs droits les

plus élémentaires : faire cesser le

chômage et assurer l’habitat.

Il faut

  • faire un pas en ce sens,
  • c’est ça l’essentiel
  • ! »,
  • a enfin conclu l’avocat.

Amel Zemouri

BÉJAÏA

Ouverture d'un nouvel

établissement de rééducation

  • la semaine prochaine

n nouvel établissement de rééducation d'une capacité d'accueil de 1 000 places sera ouvert la semaine

  • prochaine à Oued Ghir (W.

Béjaïa),

  • a-t-on appris

hier auprès de la direction générale de l'Administration

  • pénitentiaire.

Dans une déclaration à l'APS en marge d'une

visite d'inspection à l'établissement de rééducation d'El

Harrach (Alger) où il s'est enquis du bon déroulement de

l'examen national pour l'attestation du niveau des apprenants à distance,

le directeur général de l'Administration

pénitentiaire et de réinsertion,

Mokhtar Felioune,

a affirmé qu'il présidera personnellement l'ouverture d'un deuxième établissement pénitentiaire dans le cadre du programme

d'urgence visant un allégement de la surcharge qui pèse sur

les établissements pénitentiaires.

Le programme d'urgence visant la réalisation de 13 établissements pénitentiaires d'une capacité globale de 19 000

  • places a débuté fin 2008.

Un nouvel établissement a été

ouvert récemment à Bordj Bou Arréridj.

Dans ce contexte,

Felioune a annoncé l'ouverture en

juin d'un établissement pénitentiaire à Ain Ouessara

(Djelfa) et de trois autres en juillet à Bir El Ater (Tébessa),

Bousaada (M'sila) et Saïda.

Les conditions carcérales seront conformes aux normes

  • d'humanisation,
  • a précisé M.

Felioune,

  • ajoutant que les

études par correspondance se feront via les nouvelles technologies de l'information et de la communication initiées

par l'Office national d'enseignement et de formation à distance (ONEFD).

  • 70% des activités de l'ONEFD se font à travers les TIC

(Internet et Intranet) qui seront généralisées à toutes ses

  • activités en 2014,
  • a précisé M.

Mohamed Hadj Djilali,

  • directeur de l'ONEFD,
  • qui a accompagné M.

Felioune lors

de sa visite à l'établissement d'El Harrach.

Les établissements pénitentiaires et de rééducation

seront touchés par cette mesure,

  • a précisé M.

Felioune.

GRÈVES ILLÉGALES

DU SNPSSP ET DU SNPSP

Faibles taux de suivi

Suite à l’appel à la grève initié par le Syndicat national des praticiens spécialistes de santé publique

(SNPSSP) et le Syndicat national des praticiens de santé

  • publique (SNPSP),
  • le ministère de la Santé,
  • de la

Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH) informe que les vérifications menées à travers le territoire

national indiquent que pour la journée du lundi 16 mai

2011,

le taux global de suivi de cette grève à travers les

wilayas concernées a été de 22,3% pour les praticiens

spécialistes et de 10,59% pour les praticiens généralistes.

Tout en rappelant que la justice a déclaré illégales ces

  • deux grèves,
  • le ministère de la Santé,
  • de la Population et

de la Réforme hospitalière (MSPRH) informe les citoyens

que les établissements publics de santé sont opérationnels

grâce aux réquisitions faites et à la mobilisation des professionnels dans leur écrasante majorité pour la prise en

  • charge des citoyens.

INVESTISSEMENT

«Les conditions sont réunies pour

sortir l’Algérie de sa situation

  • de mono-exportatrice»,
  • affirme le DG de l’ANDI
  • e directeur général de

l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI),

Abdelkrim

Mansouri,

  • a estimé mardi à Médéa

qu’il existe aujourd’hui de réelles

opportunités et des conditions d’investissement idoines pour permettre

à l’Algérie de sortir de sa situation de

mono- exportatrice et de s’offrir

d’autres perspectives que la rente

  • pétrolière.

S’exprimant à l’occasion d’une

journée d’étude sur les opportunités

d’investissement dans la wilaya de

Médéa,

  • organisée à l’initiative
  • conjointe de l’ANDI,
  • du Club des

entrepreneurs et industriels de la

Mitidja (CEIMI) et des services de la

  • wilaya,

Mansouri a mis en garde

contre le risque de voir cette dépendance s’accentuer davantage et

entraîner dans son sillage l’affaiblissement de pans importants du secteur

  • industriel.

Le directeur général de

  • l’ANDI a révélé,
  • dans ce contexte,
  • qu’une
  • dizaine d’importateurs

contrôlent le marché de la quincaillerie et de la câblerie,

  • dont le chiffre

d’affaires est estimé à 7 milliards de

  • dollars,

s’interrogeant sur l’intérêt

qu’il y aurait à continuer à importer

en devises fortes des produits en

mesure d’être fabriqués localement.

Il a souligné à cet égard la nécessité de favoriser la création de PME

et PMI dont l’économie nationale a

grandement besoin pour se développer et s’arrimer à la sphère économique et industrielle mondiale.

Il a ajouté dans ce contexte que la

  • création de ces PME-PMI,
  • qui sont
  • le socle de toute industrie,
  • viendra

s’intégrer au réseau industriel existant et permettra son renforcement et

  • son expansion,
  • outre la possibilité
  • d’assurer,
  • à moindre coût,

l’approvisionnement du marché national des

produits et des intrants indispensables pour les différents secteurs utilisateurs.

«Le programme quinquennal 2010/2014 constitue,

  • eu égard à

la consistance des projets à réaliser à

  • cette échéance,
  • une opportunité pour

les hommes d’affaires et les investisseurs nationaux de s’intégrer dans

cette dynamique et tirer profit des

mesures incitatives introduites,

  • cette optique,
  • par les pouvoirs

publics afin d’encourager l’investissement local et favoriser l’éclosion

d’un tissu industriel capable d’ac-

compagnemer cette dynamique »,

  • indiqué le DG de l’ANDI.

Il a énuméré,

  • au cours de son intervention,

une série de dispositions prises

récemment par l’Etat dans la perspective de la relance de l’investissement industriel,

  • citant,
  • à ce propos,

le règlement de la problématique du

  • foncier industriel,
  • à travers la mise

en place d’un portefeuille foncier en

mesure de satisfaire les besoins

  • exprimés par le secteur.

L’abattement des charges locatives et des cotisations sociales,

l’allégement des procédures administratives,

grâce à la création des guichets

  • uniques,
  • figurent également parmi

les autres dispositions prises par

  • l’Etat,

a ajouté en substance le DG de

  • l’ANDI.

S’agissant de cette dernière

  • mesure,

Mansouri a indiqué que

l’opération de généralisation du guichet unique sur l’ensemble du territoire national sera achevée courant

2012,

  • annonçant,
  • d’autre part,

mise en place d’un système de déclaration en ligne destiné à accélérer le

traitement à distance des dossiers

d’investissement et à simplifier les

  • procédures à suivre.

Mercredi 18 Mai 2011

SALON DU VEHICULE

  • 80 % des sinistres
  • liés aux dommages
  • véhicules

es dommages véhicules constituent 80 % des presta-

  • tions d'expertise sinistre,
  • a indiqué,
  • hier à Oran,

cadre d'une société d'expertise en marge de sa participation à la 4è édition du Salon du véhicule utilitaire et

industriel de l'Ouest (VU-VI 2011).

  • "

L'expertise automobile vient en tête du tableau des

  • prestations,

dépassant de loin celles en rapport avec les

  • risques industriels divers,

le transport et le contrôle technique"

  • a précisé à l'APS M.

Bensaddok Yacine.

Ce spécialiste est responsable d'un Centre régional

d'expertise automobile basé à Oran où,

  • en moyenne,
  • 10.000 expertises véhicules sont effectuées chaque année à

la demande de compagnies d'assurance.

S'agissant des facteurs à l'origine des dommages,

  • objets
  • de l'expertise,

les deux observations les plus récurrentes

sont notamment liées à "

la jeunesse du permis de conduire"

  • et au "

non respect du code de la route"

A l'appui d'un histogramme évolutif des activités de ses

  • services,

l'expert a également relevé des pics lors de la saison estivale,

période marquée par l'augmentation des véhicules en circulation.

Il a toutefois affirmé que les sinistres "

  • ont sensiblement
  • diminué"

depuis la suspension du crédit automobile,

  • alors

que lorsqu'il (crédit) fut autorisé "

  • les demandes d'expertises
  • avaient triplé"

atteignant une soixantaine/jour.

Le Centre

  • d'expertise,
  • dirigé par M.

Bensaddok,

  • relève d'une société

filiale de compagnies d'assurances publiques et privées,

créée en 1997 dans le cadre de la restructuration du secteur

  • des assurances.

Ouverte dimanche,

  • la 4è édition du Salon

du véhicule utilitaire et industriel de l'Ouest (VU-VI 2011)

se tient jusqu'au 20 mai au Palais des expositions d'Oran

  • sous le thème "

Automobiles,

  • outils de développement"

Economie

Entreprise familiale :

  • comme les doigts
  • d’une seule main

Louh présente au Caire l’expérience algérienne

en matière de promotion des petites entreprises

L’Algérie parmi

  • les majors
  • e ministre du Travail,
  • l'Emploi et de la Sécurité
  • sociale,

Tayeb Louh,

présenté au Caire l'expérience de

l'Algérie en matière de promotion

  • des petites entreprises,
  • qu'il a qualifiée
  • exceptionnelle

Intervenant lors de la 38e conférence

arabe du travail consacrée au « rôle

des petits et moyens projets dans la

promotion de l'emploi et la lutte

  • contre le chômage »,

Louh a

indiqué que « la politique de l'emploi en Algérie accorde la priorité à

la libre initiative des jeunes »,

précisant qu'un dispositif de promotion

  • des petites entreprises,
  • à savoir

l'Agence nationale de soutien à

  • l'emploi des jeunes (ANSEJ),
  • a été
  • créé à cet effet.

En fait,

l’effort déployé dans ce domaine,

  • en particulier,
  • a permis,
  • a-t-il souligné devant ses homologues,

la création de plus de 500 000

petites entreprises dans le cadre des différents dispositifs mis en place par

l'Etat pour la promotion des initiatives d'entrepreneuriat.

Il a indiqué que le

choix des petites entreprises en tant que vecteur de développement économique,

qui a donné ses fruits dans plusieurs pays,

« nous encourage à exploiter ces expériences dans nos pays à condition qu'elles soient accompagnées

d'une vision stratégique du travail dans le monde arabe dans le cadre des

enjeux engendrés par le nouvel ordre mondial ».

Confrontée au problème du

  • chômage,

à l’image de tous les pays de la région MENA,

  • l’Algérie a anticipé

par la mise sur pied de nombreux dispositifs,

visant surtout à créer toujours

  • plus d’emplois.

Ces dispositifs tels que l’ANSEJ,

  • l’ANEM,
  • l’ANGEM et la

CNAC constituent autant de moyens mis en œuvre permettant de faciliter ou

de développer l’activité économique et d’accroître ou d’améliorer les résultats

  • en matière d’emploi.

Il s’agit d’un véritable regroupement qui dans ce cadre

réalisent ensemble l’objectif de la lutte contre le chômage qu’ils exercent déjà

  • individuellement.

Mieux,

  • dans le détail,

chaque dispositif recèle des surprises

  • en termes de résultats.

A partir de là,

il n’est pas du tout exagéré de considérer

le parcours de l’Algérie dans ce domaine comme une avancée très encourageante,

qui pourrait servir de lanterne aux autres pays arabes confrontés au

  • problème du chômage,

particulièrement celui des jeunes.

Les résultats enregistrés témoignent,

  • en effet,

de la vivacité de ces dispositifs.

Ainsi,

  • en matière
  • de lutte contre le chômage,
  • ces dispositifs restent,
  • de loin,
  • les plus performants,

tant en terme de création d’emploi que de valeur ajoutée,

  • en général,
  • dans une économie orientée,
  • désormais,

vers le secteur productif privé.

pouvoirs publics ont apporté leur caution à la mise en œuvre de tout un programme articulé autour de la promotion des petites et moyennes entreprises,

devant déboucher sur la mise en place d’une économie dont la croissance ne

dépendrait plus des seules recettes du pétrole.

Autant d’arguments de nature à

redonner aux petites entreprises une place au soleil.

Farid B.

Lorsqu’une famille est unie comme les doigts d’une seule

  • main,
  • tout baigne.

Mais il y a aussi la chose

  • et son contraire,

la famille n’étant plus ce qu’elle était…

  • e Tamzali à Hamoud

Boualem en passant

  • par les Bettouche et
  • autres Chekikène,
  • pour ne

citer que celles qui nous viennent d’instinct à l’esprit,

l’entreprise familiale s’est toujours « arrangée » pour se

constituer en entité économique à vocation diversifiée.

Et parvenir,

  • bon an mal an,
  • s’installer sur la place

publique jusqu’à avoir même

  • pignon sur rue.

C’est le cas

  • notamment de Hamoud

Boualem dont le nom est intimement associé à la fameuse

  • « Sélecto »,
  • fort prisée par
  • l’écrasante majorité des
  • consommateurs
  • nationaux<









24 CE2 T2.7 Les bonnes résolutions

[PDF] [tel-00315798, v1] L'interprétation des pronoms - TEL (thèses

texte n°7 Transpose ce texte au présent à toutes les personnes Les bonnes résolutions je J'ai dix ans je suis grand(e) maintenant ! Alors, je fais des efforts 2 7 Multiplication – Division progression de 1 à 2 questions explicites était reprise en CE2

[PDF] 24 CE2 T27 Les bonnes résolutions - Ecole Donazaharre

texte n°7 Transpose ce texte au présent à toutes les personnes Les bonnes résolutions je J'ai dix ans je suis grand(e) maintenant ! Alors, je fais des efforts
PDF

[PDF] ENSEIGNER - Espace pédagogique - Académie de Poitiers

2 7 Multiplication – Division progression de 1 à 2 questions explicites était reprise en CE2 CP Dans la classe de CP CE1, il y a 24 élèves 11 sont En lecture pour prélever les indices permettant de mobiliser les bonnes opérations
PDF

[PDF] evaluation CE2 2006 - Action éducative - Académie d'Aix-Marseille

établis aux deux évaluations CE2 et 6e, à partir des réflexions menées conjointement par les 5609 3,7 4,8 24,5 16,4 69,9 7,5 7,2 28,7 18 68,2 Les bons scores des élèves en ZEP et AR sur les items de déchiffrage
PDF

[PDF] Bonnes nouvelles de - Sedrap

page 2, l'interview de l'auteur qui parle de son métier, qui donne ses coups de cœur et ses conseils de Régis Delpeuch CE2 CM1 24 pages Bonnes nouvelles de Ann Rocard CM1 CM2 8 – 1 – 10 – 2 – 7 – 4 – 12 – 5 – 6 – 9 – 3 – 11
PDF

[PDF] lutte contre les discriminations - Centre Scolaire Saint Paul – Lille

LOI n° 2016 832 du 24 juin 2016 visant à lutter contre la discrimination à raison de la précarité sociale 1er et 2 de la loi n° 2008 486 du 27 mai 2008)
PDF

[PDF] Couv supp 606 - Snes

La phase intra se déroulera selon le bon vouloir du recteur, de 24,16 27,88 Score évaluation math CE2 des enfants en ZEP 57,75 58,62 61,36 66,50
PDF

[PDF] PDF 8

1 Cycle 3 11 CE2 13 12 CMl 18 13 CM2 21 2 Sixième 25 II REPÉRAGES DE DIFFICULTES 29 2 Une bonne maitrise de celui ci est indispensable pour les 24 et 24 7 et 0 4 et 10 2 et 1,4 59 par 4 700 par 24 Touches diverses
PDF

[PDF] Baccalauréat ES Index des exercices avec des QCM de 2013 à 2016

demandée Une bonne réponse rapporte un point Une variable aléatoire X suit une loi uniforme sur l'intervalle [2 ; 7] dont la fonction de densité est représen
PDF

[PDF] [tel-00315798, v1] L'interprétation des pronoms - TEL (thèses

24,22 27,34 13,28 58,59 28,13 37,89 53,13 46,88 9,77 61 ,72 La version adaptée au CE2 se compose des trois bon ~ excellent ~
PDF


24 clés pour se nourrir et être en forme - Généalogie

[PDF] Le guide nutrition pour les ados - mediaeduscoleducationfr

Yolande Buyse ND, naturopathe et puéricultrice, a trente ans d'expérience pratique en méthodes naturelles de santé et en alimentation saine Elle a préparé  Carte 3 Enfant non allaité au sein de 6 jusqu'à 24 mois Au cours de l' allaitement, manger deux petits repas supplémentaires ou «

[PDF] 24 clés pour se nourrir et être en forme - OoCities

Yolande Buyse ND, naturopathe et puéricultrice, a trente ans d'expérience pratique en méthodes naturelles de santé et en alimentation saine Elle a préparé 
PDF

[PDF] Livret de Messages Clés - Unicef

Carte 3 Enfant non allaité au sein de 6 jusqu'à 24 mois Au cours de l' allaitement, manger deux petits repas supplémentaires ou « casse croûte » ( nourriture 
PDF

[PDF] J'aime manger, j'aime bouger - guide nutrition pour les ados

la télé, on ne se dépense pas assez, on a tendance à grignoter, et on risque de grossir Ce petit guide va vous donner toutes les clés pour bien manger, en 
PDF

[PDF] Réapprendre à manger - Eki-Lib

de rien, ni de ce qu'il faut manger pour être en bonne santé, ni des proportions, ni même de ce qui 24 Le goût, ça se cultive 28 Enfants, ados psychiatre Gérard Apfeldorfer s'étale sur dix jours et repose sur dix point clés L'originalité de 
PDF

[PDF] guide de nutrition familiale - FAO

Pour bien se nourrir, les familles doivent disposer de ressources suffisantes, afin qui a préparé la couverture et illustré les messages clés du guide, ce qui a gran 24 Les besoins alimentaires de la famille 29 THÈME 2 • SE PROCURER 
PDF

[PDF] Comment nourrir le monde en 2050 - FAO

Afin de nourrir cette population plus importante, plus urbaine et plus riche, la l' éducation et l'apprentissage, en se concentrant tout particulièrement sur les plus Dans ce qui suit, les éléments clés de la réflexion des experts concernant les Millénaire, 15 des 24 services fournis par les écosystèmes qui ont été 
PDF

[PDF] Des clefs pour une Alimentation Durable - GRAINE Centre

24 21 21 10 11 22 23 18 19 14 15 56 57 56 57 26 27 26 27 28 29 38 39 32 32 occasion de se nourrir de plaisirs, d'expériences et de partages avec
PDF

[PDF] Le guide du bien manger - Conseil départemental de l'Orne

L'alimentation est un point clé dans la vie du jeune enfant besoin de se nourrir mais également satisfaction Vers 24 30 mois il est capable d'évaluer son
PDF

[PDF] Le guide nutrition des enfants et ados pour tous les parents - Inpes

Jul 1, 2010 · Dès sa naissance, manger est une des activités préférées de votre enfant, non risques d'allergie alimentaire ? Repères d'introduction des aliments de 0 à 3 ans 8 17 24 40 42 CLe bon réflexe C Vérifiez bien, à l'aide 
PDF

[PDF] Le guide nutrition pour les ados - mediaeduscoleducationfr

Faire les bons choix, c'est manger de tout, soit un peu, soit Ce petit guide va vous donner toutes les clés pour 11 12 13 14 15 15 17 18 19 20 21 22 22 22 22 24 25 26 sommaire d'aliments, pour ta santé et le plaisir de manger !
PDF


[PDF] 24 clés pour se nourrir et être en forme - OoCities

Yolande Buyse ND, naturopathe et puéricultrice, a trente ans d'expérience pratique en méthodes naturelles de santé et en alimentation saine Elle a préparé 
PDF

[PDF] Livret de Messages Clés - Unicef

Carte 3 Enfant non allaité au sein de 6 jusqu'à 24 mois Au cours de l' allaitement, manger deux petits repas supplémentaires ou « casse croûte » ( nourriture 
PDF

[PDF] J'aime manger, j'aime bouger - guide nutrition pour les ados

la télé, on ne se dépense pas assez, on a tendance à grignoter, et on risque de grossir Ce petit guide va vous donner toutes les clés pour bien manger, en 
PDF

[PDF] Réapprendre à manger - Eki-Lib

de rien, ni de ce qu'il faut manger pour être en bonne santé, ni des proportions, ni même de ce qui 24 Le goût, ça se cultive 28 Enfants, ados psychiatre Gérard Apfeldorfer s'étale sur dix jours et repose sur dix point clés L'originalité de 
PDF

[PDF] guide de nutrition familiale - FAO

Pour bien se nourrir, les familles doivent disposer de ressources suffisantes, afin qui a préparé la couverture et illustré les messages clés du guide, ce qui a gran 24 Les besoins alimentaires de la famille 29 THÈME 2 • SE PROCURER 
PDF

[PDF] Comment nourrir le monde en 2050 - FAO

Afin de nourrir cette population plus importante, plus urbaine et plus riche, la l' éducation et l'apprentissage, en se concentrant tout particulièrement sur les plus Dans ce qui suit, les éléments clés de la réflexion des experts concernant les Millénaire, 15 des 24 services fournis par les écosystèmes qui ont été 
PDF

[PDF] Des clefs pour une Alimentation Durable - GRAINE Centre

24 21 21 10 11 22 23 18 19 14 15 56 57 56 57 26 27 26 27 28 29 38 39 32 32 occasion de se nourrir de plaisirs, d'expériences et de partages avec
PDF

[PDF] Le guide du bien manger - Conseil départemental de l'Orne

L'alimentation est un point clé dans la vie du jeune enfant besoin de se nourrir mais également satisfaction Vers 24 30 mois il est capable d'évaluer son
PDF

[PDF] Le guide nutrition des enfants et ados pour tous les parents - Inpes

Jul 1, 2010 · Dès sa naissance, manger est une des activités préférées de votre enfant, non risques d'allergie alimentaire ? Repères d'introduction des aliments de 0 à 3 ans 8 17 24 40 42 CLe bon réflexe C Vérifiez bien, à l'aide 
PDF

[PDF] Le guide nutrition pour les ados - mediaeduscoleducationfr

Faire les bons choix, c'est manger de tout, soit un peu, soit Ce petit guide va vous donner toutes les clés pour 11 12 13 14 15 15 17 18 19 20 21 22 22 22 22 24 25 26 sommaire d'aliments, pour ta santé et le plaisir de manger !
PDF

We use coockies Savoir plus Close