PDF- -Livret r f rentiel DEJEPS FFJDA - LIVRET REFERENTIEL. du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport. Spécialité «perfectionnement sportif»
LIVRET REFERENTIEL du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport Spécialité «perfectionnement sportif» Mention «dressage» Mention «concours complet d équitation» Mention «concours

LIVRET REFERENTIEL du diplôme d'Etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport Spécialité «perfectionnement sportif» Mention «dressage» Mention «concours complet d'équitation» Mention «concours de saut d'obstacles» *** Juin 2012 Version 2

REMERCIEMENTS Ont participé à l'élaboration de ce livret référentiel

en lien avec le bureau des métiers

des diplômes et de la réglementation (DS C1) sous direction de l'emploi et des formations de la direction des sports : François Guihard

dirigeant de l'Etrier Choletais Frédérique Jourde

conseiller technique et sportif équitation Lorraine Eric Leclerc

institut Français du cheval et de l'équitation Nicolas Sanson

écuyer du Cadre Noir et professeur à l'ENE- IFCE Pauline Vanlandeghem

écuyère du Cadre Noir et professeur à l'ENE- IFCE Jean-Marie Mars

inspecteur coordinateur de l'équitation

directeur régional adjoint de la jeunesse

des sports et de la cohésion sociale de Picardie Pierre Ollivier

directeur technique national adjoint chargé de la formation 2

SOMMAIRE I

Page 5 I

Page 12 II

Page 14 III

Page 24 IV

Page 32 V

Page 61 VI

Page 6 3 ANNEXE I

concours complet d'équitation et dressage Les instructions ANNEXE II

- SIGLES 4

Animal de travail et de combat pendant des siècles

il était voué à une disparition presque certaine après la première guerre mondiale

mais le développement des sports équestres lui a permis de retrouver toute sa place dans la société

La pratique de l'équitation en France et son encadrement furent tout d'abord une tradition militaire

Les sports équestres et particulièrement les disciplines olympiques firent ensuite progressivement leur entrée dans la société civile

l'équitation sur poney et le tourisme équestre ont contribué fortement au développement de l'équitation

L'encadrement de l'équitation est très professionnalisé

de l'animation jusqu'à l'entrainement au plus haut niveau

caractérisée par l'introduction de nouvelles pratiques populaires et de loisirs fut régulière

La Fédération française des sports équestres

l'Association nationale de tourisme équestre et le Poney-club de France furent les principaux acteurs de ce développement

Ce dernier a été régulièrement soutenu par le ministère chargé de l'Agriculture et le ministère des Sports

par le rôle de la Fédération Française d'Equitation ainsi que par la création de l'Ecole Nationale d'Equitation et la mise en place de diplômes d'Etat qui ont contribué à la professionnalisation de l'encadrement dans les entreprises équestres

Par ailleurs

la Commission Paritaire Nationale de l'Emploi des Entreprises Equestres (CPNE EE) est créée en Son rôle est de définir les grandes orientations en matière d'emploi et de formation

Elle est constituée des mêmes organisations qui siègent à la commission mixte de la convention collective nationale concernant le personnel des centres équestres

la caractéristique marquante de l'activité équestre tient à la diversité des pratiques : tourisme équestre et équitation de pleine nature

ainsi qu à la diversité des disciplines sportives de compétition

tournée fortement vers le loisir

En 2007

une enquête Fival-TNS Sofres permet d'affirmer que 2

La population des pratiquants réguliers et mensuels ( individus) est composée en majorité de filles / femmes (71 %)

de jeunes (50 % de moins de 18 ans)

Parmi ces cavaliers

sont propriétaires de leurs chevaux

Il y aurait

sachant que la majorité des propriétaires possède un seul cheval

La Fédération Française d'Equitation voit une constante augmentation de son nombre de licenciés

ce qui la place en 3ème position des fédérations sportives olympiques ( licenciés en 2007 et en 2009

en 2010) et en 1ère place pour les féminines

En 7 ans

le nombre de licenciés a augmenté de 29%

La moyenne nationale est de 9

La pratique de l'équitation est répartie sur l'ensemble du territoire

La pratique sportive compétitive La compétition est marquée par un fort développement depuis 1998 tout particulièrement dans les premiers niveaux de compétition

En 2010

cavaliers ont une licence de compétition dont de niveau Amateur ou Pro

La même année

il est recensé plus de engagements en 5

compétitions (toutes disciplines et tous niveaux) pour plus de chevaux différents dans les niveaux Amateur et Pro des compétitions de dressage

concours complet et saut d'obstacles qui sont les disciplines les plus pratiquées

Source FFE

le concours complet d'équitation et le dressage

auxquelles s'ajoutent l'attelage

Depuis 1912

l'équitation française a obtenu 30 médailles olympiques

La délégation ministérielle accordée par arrêté du 15 décembre 2008

à la Fédération Française d'Equitation couvre aussi les pratiques de horse-ball

technique de randonnée équestre de compétition (TREC)

La reconnaissance du statut agricole La loi sur le développement des territoires ruraux du 23 février 2005 confère à la plupart des activités de la filière équine le statut d'activité agricole

La filière bénéficie ainsi d'un statut économique

la Mutualité Sociale Agricole recense salariés dans le secteur des sports équestres)

Les établissements équestres ont une activité se répartissant sur l'année

La majorité des emplois repérés dans les structures sont des emplois à temps complet

Il est important de rappeler que le secteur des entreprises équestres a depuis 1975 sa propre convention collective

La mise en œuvre du BP JEPS activités équestres

permet actuellement aux structures (centre équestre et poney club) de recruter des emplois d'enseignant animateur

L'audit national sur ce BPJEPS conduit en 2006 par l'Ecole Nationale d'Equitation

et commandité par le ministère de la Jeunesse

des Sports et de la Vie Associative montre que 69% des diplômés ont un contrat de travail 6 mois après leur sortie en formation

En 2009

une enquête sur l'employabilité des BPJEPS

ainsi qu à encadrer les premiers niveaux de compétition

En effet

la grande majorité des structures (88

Les disciplines les plus pratiquées sont les disciplines olympiques avec le CSO

D'autre part

la coordination des activités et l'encadrement est assuré par des professionnels qui enseignent et perfectionnent les cavaliers

et les accompagnent en compétition sur des niveaux supérieurs à ceux décrits précédemment : les emplois repérés sont ceux d'enseignants sportifs

de moniteur entraineur dans le domaine duquel il n existe à ce jour comme qualifications que le diplôme du BEES 2 et les Brevets fédéraux d'entraineurs

Une des spécificités de la filière est la transformation du jeune cheval que l'on dresse pour le mettre au service de l'homme

Une partie du travail de ces professionnels est de les commercialiser en s'appuyant sur la compétition afin de vérifier les acquis de ces chevaux

Souvent

la pérennité économique de leur écurie est d'avoir des cavaliers propriétaires qu ils encadrent en compétition dans une discipline : les emplois repérés sont ceux d'entraineurs sportifs

La majorité des entreprises du secteur se composent de moins de 2 ETPT (équivalent temps plein travaillé) avec un seul professionnel en charge des fonctions d'enseignement ou d'animation

Un grand nombre de structures ont besoin d'un enseignant salarié ou chef d'entreprise assurant des fonctions de perfectionnement sportif et d'encadrement au-delà des premiers niveaux de compétition

Cet emploi est caractérisé par des compétences relatives aux sports équestres

indépendamment des compétences managériales de la structure

Les emplois décrits précédemment sont occupés par des professionnels ayant le statut de salariés

de chef d'entreprise ou de travailleurs indépendants

Dans le domaine de la formation professionnelle

on recense sur le territoire en 2009

ayant besoin d'un responsable pédagogique

Prés de 200 formateurs interviennent dans la mise en œuvre de la formation

pour la plupart titulaire du BEES 2 équitation

D'autre part

le développement de l'équitation sur l'ensemble du territoire nécessite des compétences de coordonnateurs d'activités et de directeurs de projet

La progression du nombre de structures adhérentes est continue depuis 10 ans avec un taux de plus de 5% par an

Le Groupement Hippique National

principal groupement d'employeurs

projette un doublement du nombre de structures d'ici 20 ans

Par ailleurs

le nombre de structures affiliées à la FFE et organisant des compétitions augmente aussi régulièrement avec

plus de 1700 organisateurs de compétition différents dans les Division Amateur et Pro en CSO

CCE et Dressage

Récemment

la FFE a créé un label Ecurie de Compétition permettant d'identifier des établissements équestres performants

spécialisés dans la pratique compétitive de l'équitation en saut d'obstacles

concours complet d'équitation

Il est garant d'un niveau de qualité élevé en particulier dans l'encadrement I Champ et nature des interventions L'importance des activités de coordination dans le champ de l'entraînement et du perfectionnement sportif fait que ces professionnels travaillent pour partie au fonctionnement de l'organisation employeur

Leurs actions s'inscrivent dans le cadre des valeurs et des objectifs fixés par les instances dirigeantes de l'organisation au regard des attendus en termes de résultats

Les modes d'intervention qu'ils développent s'inscrivent dans une logique de travail collectif pour : concevoir des programmes de perfectionnement sportif ; coordonner la mise en œuvre d'un projet de perfectionnement dans un champ disciplinaire ; conduire une démarche de perfectionnement sportif ; conduire des actions de formation

Le titulaire du Diplôme d'État Jeunesse Éducation Populaire et Sports spécialité Perfectionnement Sportif mentions Dressage ou Concours complet d'Equitation ou Concours de saut d'obstacles peut : assurer au sein des structures équestres la continuité de l'enseignement des pratiques équestres dans un cadre de perfectionnement et d'entraînement dans la discipline 7

contrôler et coordonner l'organisation pédagogique d'une structure

encadrer et animer une équipe de collaborateurs

contribuer au développement des activités équestres assurer des fonctions de tutorat I Situation fonctionnelle Le métier est exercé par des femmes et des hommes travaillant le plus souvent à temps complet

I Autonomie et responsabilité L'intervention de ce professionnel

relève d'une délégation de responsabilité émanant d'instances décisionnelles auprès desquelles il rend compte périodiquement des actions entreprises

Dans le cadre de cette délégation

I Débouchés et évolutions de carrière L'accès à ces emplois salariés est souvent précédé d'une première expérience dans l'encadrement de la pratique sportive

Il correspond dans ce cas à une évolution de carrière pouvant

déboucher vers des emplois intégrant une dimension d'expertise ou de management plus affirmée dans le secteur de l'entraînement

Par ailleurs on dénombre environ 4000 exploitants installés avec un taux de progression de plus de 5 % par an depuis 10 ans

Ces exploitants sont souvent impliqués dans les activités d'enseignement

de perfectionnement ou d'entrainement dans leur structure et donc concernés par les compétences certifiées par le DEJEPS et la reconnaissance qu il peut apporter

Les détenteurs du BPJEPS ayant poursuivi sur le DEJEPS peuvent faire valoir leurs compétences et leurs diplômes afin d'être reconnus comme des tuteurs référents dans le cadre de l'alternance des formations BPJEPS qui représentent environ 1500 stagiaires en formation

Les détenteurs du DEJEPS seront aussi des tuteurs identifiés dans le cadre de l'alternance des formations DEJEPS

Concevoir un projet d'action de perfectionnement dans la discipline : Ce professionnel conçoit des projets d'action d'enseignement

d'entraînement sportif et d'organisation de manifestation sportive pour lesquels :

en relation avec les acteurs professionnels et les partenaires institutionnels locaux

régionaux et nationaux il identifie les différentes organisations des structures équestres (association

structure municipale ) il identifie les partenaires institutionnels locaux

nationaux il identifie la structuration de la FFE

et l'organisation des structures ministérielles rattachées au sport il identifie les personnes ressources

au niveau local et régional dans le domaine du sport et de la formation

de l'éthique et de la réglementation il conçoit son action dans le respect du cheval et des valeurs du sport il conçoit son action en prenant en compte les dispositifs de lutte contre le dopage (humain et équin)

les incivilités et la violence dans le sport il se conforme à la réglementation en vigueur 8

les enjeux et la logique de l'organisation il analyse l'organisation

les caractéristiques et l'environnement de la structure

éducatives et culturelles des publics concernés il définit les différents publics de sa structure

leurs caractéristiques et leurs attentes

ses valeurs il analyse les contraintes techniques

tactiques et psychologiques mises en jeu dans la discipline

financières nécessaires à la mise en œuvre du projet il définit le profil des intervenants nécessaires à la mise en œuvre du projet il estime le coût des actions il établit les budgets prévisionnels il conçoit une démarche de recherche de financement

il établit un plan de communication

moyen et long terme en cohérence avec ceux de la structure et en fonction des ressources il définit une progression technique et pédagogique dans la discipline et précise les contenus il définit les différentes méthodes et stratégies pédagogiques adaptées aux objectifs et au public Dans le domaine de l'entraînement il prend en compte l'environnement des cavaliers (familial

scolaire/universitaire/professionnel

socio économique ) il évalue les capacités des couples par rapport aux contraintes identifiées il définit les objectifs d'entraînement à court

moyen et long terme en cohérence avec ceux de la structure et en fonction des ressources il conçoit une planification et une programmation en fonction des échéances et de l'objectif de performance il définit des démarches d'entraînement adaptées aux objectifs et aux compétiteurs Dans le domaine de l'organisation de compétition il définit les objectifs (sportifs

financiers ) il conçoit la manifestation et une planification des actions à mener Dans le domaine de la formation professionnelle il identifie les besoins en formation il définit les objectifs de formation il précise les contenus de formation il conçoit les interventions il crée les supports pédagogiques il conçoit une démarche d'accompagnement et d'analyse de pratique dans le cadre de son rôle de tuteur B

Coordonner la mise en œuvre d'un projet d'action dans la discipline 9

10

Ce professionnel coordonne des projets d'action d'enseignement

d'entraînement sportif et d'organisation de manifestation sportive pour lesquels :

du dentiste il anticipe le renouvellement de la cavalerie il coordonne les actions de contrôle

de vérification et de réparation des équipements matériels il anticipe l'achat de nouveaux matériel et leur renouvellement il coordonne les déplacements en compétition

Conduire une démarche de perfectionnement sportif dans la discipline Ce professionnel conduit des démarches d'enseignement

d'entraînement sportif et d'organisation de manifestation sportive pour lesquelles

compétition il vérifie la conformité du matériel technique nécessaire à la réalisation de l'activité il réalise les gestes professionnels nécessaires à la sécurité des pratiquants il sécurise le site de pratique il connaît la procédure d'alerte des secours

11

il conduit les apprentissages et les progressions techniques dans la discipline il adapte son organisation

le contenu et ses interventions au comportement des couples il utilise les différents outils d'évaluation Il formalise des bilans

gestion de la réussite et de l'échec

Conduire des actions de formation Ce professionnel peut-être amené à conduire des actions de formation professionnelle pour lesquelles :

12

Ce document constitue également un outil de référence pour l'inspecteur coordonnateur

S et le directeur technique national dans le cadre de l'habilitation des formations

Le dispositif de formation s'organise autour de quelques orientations essentielles : le caractère incontournable de la prise en compte de l'analyse du champ professionnel

de ses évolutions dans la conception et la conduite des actions de formations ; l'organisation du dispositif de formation autour de l'acquisition des compétences :

entre savoir faire et contexte de travail

entre contexte de travail et culture technique

entre culture technique et éthique professionnelle ; la structuration du diplôme en unités capitalisables qui traduit

de manière réglementaire et didactique

cette orientation : le diplôme est obtenu lorsque le stagiaire a validé les différentes unités constitutives du diplôme ; la mise en œuvre de l'alternance dans le cadre des formations : les situations de travail sont des lieux et des temps privilégiés moyennant le respect de certaines conditions qui devront être mises en œuvre dans l'alternance (organisation du tutorat

liaison entre le centre de formation et l'entreprise

démarche et outils d'évaluation) ; la nécessité d'un travail d'équipe des formateurs : le partage d'un langage commun permet de formaliser et communiquer les cultures professionnelles en fonction du niveau de diplôme préparé

la nécessité de mobiliser de la part des formateurs des compétences diversifiées pour la conception

la conduite et l'évaluation des formations envisagées afin de répondre aux exigences du référentiel de certification

Les situations professionnelles et les contextes spécifiques de l'intervention sont donc un cadre de référence : en amont de la formation : ils permettent d'identifier les ressources mobilisées des professionnels dans leur environnement de travail ; pendant la formation : ils permettent de concevoir les situations de formation en adéquation avec les situations professionnelles ; en fin de formation : c'est l'acquisition et le développement de compétences qui est visé

L'acquisition des connaissances est au service du développement de la compétence

La représentation des compétences à acquérir est dans cet objectif

essentielle à la construction du dispositif de certification

13

La compétence peut être définie comme la capacité identifiée et reconnue (ce qui suppose sa reconnaissance d'une part et sa validation d'autre part) de résoudre des problèmes dans un contexte professionnel donné

en mobilisant et en combinant différentes ressources telles que les connaissances

les attitudes et les comportements professionnels

La compétence est : un système structuré ; opératoire

c'est-à-dire liée à l'action et indissociable de l'activité qui en est la forme observable ; finalisée : on est compétent pour une tâche définie ou un ensemble de tâches organisées en unités significatives

La compétence résulte d'une expérience professionnelle

elle s'observe objectivement dans des performances qui en constituent la validation

Affirmer que la formation doit viser l'acquisition de compétences suppose de connaître les procédures essentielles par lesquelles les stagiaires peuvent acquérir ces savoir-faire

La relation entre le centre de formation et cette situation professionnelle constitue la clé de la formation dans la mesure où toute pratique professionnelle

si elle repose sur des représentations théoriques et des modèles d'action

se nourrit en même temps des expériences quotidiennes de l'acteur en situation

A ce titre

le tuteur fait partie intégrante de l'équipe pédagogique

Il peut être associé à l'évaluation du stagiaire notamment dans le cadre des situations pratiques d'évaluation

L'alternance est à la fois un dispositif juridique et administratif mais aussi un dispositif «pédagogique» qui tente de répondre à la professionnalisation en favorisant l'articulation entre le centre de formation et la future activité professionnelle

de manière à associer les connaissances avec l'intervention pratique du professionnel en situation

Appliqué au champ de la formation professionnelle pour adulte

le processus d'individualisation suppose : en amont de la formation

une validation du plan individuel de formation proposé par l'équipe des formateurs intégrant l'engagement du stagiaire à le respecter ; au cours de la formation

la mise en œuvre de pratiques favorisant l'autonomie et la responsabilité du formé et

à partir des bilans et validation d'acquis

une définition de l'itinéraire de formation le plus adapté à la personne ; à la sortie de la formation

des temps de certification personnalisés dans le respect des textes en vigueur et le maintien de l'équité entre les stagiaires

14

Concevoir un projet de formation c'est organiser : l'entrée en formation (processus de sélection

de positionnement et élaboration de parcours individualisés) ; la formation proprement dite (organisation du ruban pédagogique centré sur l'acquisition des compétences) ; la certification des compétences et la délivrance des diplômes

Les différentes étapes du projet de formation du stagiaire L'inscription à la formation La sélection des candidats Le positionnement des stagiaires L'entrée en formation Le ruban pédagogique Le dispositif de certification Le dossier de candidature Les exigences préalables à l'entrée en formation Le jury Les épreuves de sélection Les épreuves de positionnement Les propositions de parcours individualisés

et/ou des allégements de formation La délivrance du livret de formation Le livret pédagogique Le contrat de formation L'organisation de l'alternance La fonction tutorale La planification des unités capitalisables Les objectifs de formation et leur répartition dans le temps Les contenus de formation Les méthodes de formation Les outils de suivi de la formation Le référentiel de certification Les épreuves de certification Le calendrier de certification III

auprès du directeur régional de la jeunesse

des sports et de la cohésion sociale qui a habilité l'organisme de formation pour cette mention Le dossier comprend les pièces suivantes : une fiche d'inscription normalisée avec photographie ; les copies de l'attestation de recensement et du certificat individuel de participation à l'appel de préparation à la défense

pour les Français de moins de vingt-cinq ans ; l'attestation de formation aux premiers secours ou prévention et secours civiques de niveau 1 14

15

la ou les attestations justifiant de la satisfaction aux exigences préalables fixées par l'Arrêté du 25 janvier 2011 portant création de la mention «concours de saut d'obstacles» du diplôme d'etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif»

l'Arrêté du 25 janvier 2011 portant création de la mention «concours complet d'équitation» du diplôme d'etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif»

l'Arrêté du 25 janvier 2011 portant création de la mention «dressage» du diplôme d'etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif» un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l'équitation datant de moins de trois mois

L'entrée en formation d'un candidat pour la mention «dressage»

«concours complet d'équitation» et «concours de saut d'obstacles» du diplôme d'Etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport

spécialité «perfectionnement sportif»

est conditionnée par la validation d'exigences préalables conformément aux arrêtés du 25 janvier 2011 (Voir annexes)

Mention «concours de saut d'obstacles» du diplôme d'Etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport

spécialité «perfectionnement sportif» : Article 3 Les exigences préalables requises pour accéder à la formation prévues à l'article D'du code du sport sont les suivantes :

Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen :

suivie d'un entretien d'une durée de vingt minutes

La réussite à ce test fait l'objet d'une attestation délivrée par le directeur technique national de l'équitation

Mention «dressage» du diplôme d'Etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport

spécialité «perfectionnement sportif» : Article 3 Les exigences préalables requises pour accéder à la formation prévues à l'article D'du code du sport sont les suivantes :

Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen :

La réussite à ce test fait l'objet d'une attestation délivrée par le directeur technique national de l'équitation ;

suivie d'un entretien d'une durée de vingt minutes

La réussite à ce test fait l'objet d'une attestation délivrée par le directeur technique national de l'équitation

16

Mention «concours complet d'équitation» du diplôme d'Etat de la jeunesse

de l'éducation populaire et du sport

spécialité «perfectionnement sportif» : Article 3 Les exigences préalables requises pour accéder à la formation prévues à l'article D'du code du sport sont les suivantes :

Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen :

La réussite à ce test fait l'objet d'une attestation délivrée par le directeur technique national de l'équitation ;

La réussite à ce test fait l'objet d'une attestation délivrée par le directeur technique national de l'équitation

L'organisation administrative et financière est sous la responsabilité de l'organisme de formation et les modalités d'évaluation technique et pédagogique sont sous la responsabilité du DTN

Le choix des évaluateurs fait l'objet d'une validation du DTN La Direction technique nationale de la FFE participe aux évaluations des VEP A titre indicatif

le test technique peut se dérouler comme suit : Pour l'ensemble des épreuves

le jury prend toutes les dispositions à l'égard d'un concurrent ou d'un poney / cheval jugé inapte à poursuivre le test

Le jury peut interrompre une épreuve et renvoyer un concurrent :

Pour la mention «concours de saut d'obstacles» : Épreuve : Réalisation d'un parcours de CSO de niveau Amateur 1 Grand Prix (ou de niveau équivalent)

Normes techniques : Cotes : 1

Vitesse réglementaire

Tenue et Harnachement conformes au règlement de CSO en vigueur au moment du passage du test

Respect des conditions réglementaires d'élimination

Critères Acquis Non acquis Commentaire Attitude

liant et fonctionnement du cavalier Emploi des aides Cadence

amplitude Tracé : qualité des courbes et centrage Correction des abords Harmonie

Fluidité Résultat : Acquis Non Acquis Auront satisfaits aux exigences techniques préalables à l'entrée en formation les candidats ayant validé au minimum 5 critères sur les 6 Pour la mention «dressage» : 16

17

Épreuve : Présentation de la reprise de dressage Amateur 3 Grand Prix

Tenue et Harnachement conforme au règlement de Dressage en vigueur au moment du passage du test

Rectangle 60x20m

La reprise peut être dictée

Respect des conditions réglementaires d'élimination

Critères Acquis Non acquis Commentaire Position

aisance Emploi des aides Allures : franchise

stabilité Impulsion : désir de se porter en avant

franchise des transitions montantes Soumission : correction de l'attitude obéissance aux aides Résultat : Acquis Non Acquis Auront satisfait aux exigences techniques préalables à l'entrée en formation les candidats ayant validé au minimum 4 critères sur les 5 Pour la mention «concours complet d'équitation» : Il est composé de deux épreuves et se déroule selon les modalités suivantes : 1

Épreuve I : Présentation de la reprise de dressage Amateur 2 Grand Prix du règlement de concours complet d'équitation (ou de niveau équivalent) Tenue et harnachement conforme au règlement de CCE en vigueur au moment du passage du test Carrière 60x20m

La reprise peut être dictée

Respect des conditions réglementaires d'élimination

Critères Acquis Non acquis Commentaire Position

aisance Emploi des aides Allures : franchise

stabilité Impulsion : désir de se porter en avant

franchise des transitions montantes Soumission : correction de l'attitude obéissance aux aides Résultat : Acquis Non Acquis Auront satisfait aux exigences techniques préalables à l'entrée en formation les candidats ayant validé au minimum 4 critères sur les 5 2

Épreuve II : Réalisation d'un parcours de cross de niveau Amateur 2 Grand Prix (ou de niveau équivalent)

18

Normes techniques selon le règlement de CCE en vigueur au moment du test

Tenue et Harnachement conforme au règlement de CCE en vigueur au moment du passage du test

Respect des conditions réglementaires d'élimination

Critères Acquis Non acquis Commentaire Attitude

liant et fonctionnement du cavalier Emploi des aides Maitrise du train : vitesse

équilibre Tracés : qualité des courbes et centrage Adaptation des abords Harmonie Fluidité Résultat : Acquis Non Acquis Auront satisfait aux exigences techniques préalables à l'entrée en formation les candidats ayant validé au minimum 5 critères sur les 6 Résultat du test : Résultat épreuve 1 Acquis Non Acquis Résultat épreuve 2 Acquis Non Acquis Résultat test : Acquis Non Acquis Auront satisfait aux exigences techniques préalables à l'entrée en formation les candidats ayant validé les deux épreuves composant ce test A titre indicatif

le test pédagogique peut se dérouler comme suit : Pour la mention «dressage» : Epreuve : Lieu : au sein du centre de formation ou au sein d'une structure d'accueil adaptée au contexte de l'épreuve

Conduite d'une séance de perfectionnement d'une durée de 30 minutes dans la discipline du Dressage

pour 3 cavaliers de niveau de galop 7 minimum

à partir d'un objectif défini et tiré au sort

précédé d'une préparation de 45 minutes comprenant la mise en place et les aménagements éventuels du terrain d'exercice et suivi d'un entretien de 20 minutes

Exemple d'objectifs proposés :

Pour la mention «concours de saut d'obstacles» : 18

19

Epreuve : Lieu : au sein du centre de formation ou au sein d'une structure d'accueil adaptée au contexte de l'épreuve

Conduite d'une séance de perfectionnement d'une durée de 30 minutes dans la discipline du CSO

pour 3 cavaliers de niveau galop 7 minimum

à partir d'un objectif défini et tiré au sort

suivi d'un entretien de 20 minutes et précédé d'une préparation de 45 minutes comprenant la mise en place et les aménagements éventuels du terrain d'exercice

Exemple d'objectifs proposés :

Pour la mention «concours complet d'équitation» : Epreuve : Lieu : au sein du centre de formation ou au sein d'une structure d'accueil adaptée au contexte de l'épreuve

Conduite d'une séance de perfectionnement d'une durée de 30 minutes sur le cross dans la discipline du CCE

pour 3 cavaliers niveau galop 7 minimum

à partir d'un objectif défini et tiré au sort

suivi d'un entretien de 20 minutes et précédé d'une préparation de 45 minutes comprenant la mise en place et les aménagements éventuels du terrain d'exercice

Exemple d'objectifs proposés :

Être capable de : Acquis Non acquis Commentaires SEANCE Gérer la sécurité des cavaliers des chevaux et des tiers durant la séance Aménager le terrain d'exercice dans la perspective d'une séance de perfectionnement Maîtriser l'espace et les différents temps de la séance Proposer une progression technique cohérente Maîtriser une communication favorisant l'implication et l'intérêt des cavaliers ENTRETIEN Evaluer et analyser son action Proposer des pistes de remédiation Résultat : Acquis Non Acquis Auront satisfaits aux exigences pédagogiques préalables à l'entrée en formation les candidats ayant validé au minimum les 5 critères en gras 19

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30

Handling date-times in R

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 Il sera tenu compte de la qualité de la présentation et de l expression des résultats numériques en fonction de la précision

1 Month Indicator 2 Daylight Savings Time 'on' Indicator 3 Year Indicator 4 is no guarantee that interference will not occur in a particular installation If Daylight saving time begins at 2 00 AM on the

K-d'école 3.4. Guide de prise en main

! 1! - Lincoln School Providence

K-d'école 3.4 Guide de prise en main Novembre 2011 8, rue Kervégan 44000 Nantes t. 02 40 20 47 95 www.kosmos.fr KOSMOS 2011 GUIDE DE PRISE EN MAIN DE K-D'ECOLE 3.4 SOMMAIRE 1. OBJECTIF DU GUIDE... 3 2.

cclaudel fourmies etab ac lille files 2013 09 guide kosmos 2011 | guide de prise en main de k d'ecole 3 3 | p 4 communication (messagerie, chat, forum, etc ) personnels ou susceptibles d’être partagés avec d’autres schoolweb tdsb on ca Portals island docs Parent Ministry of

8 & 9 Novembre 2014. Pour nous contacter : DOSSIER DE PARTENARIAT. 8 & 9 Novembre 2014. Fabienne NIGON : Communication - Presse & Web - Partenariat

Inscription Randoloisirs Retrouvailles Finistours - Ferme équestre

Pour nous contacter : Fabienne NIGON : Communication - Presse & Web - Partenariat Emmanuelle HOUSSIN : Exposants - Relations Presse - Conférences Cristelle MATHIEU : Aménagement & Décoration, Relations

PDF SAMEDI 8 et DIMANCHE 9 NOVEMBRE 2014 Arc Club de Bron arc club bron 2014 2014 11 invitation salle arc club bron pdf PDF Samedi 8 et Dimanche 9 Novembre 2014 à Carros WordPress

L agence cross-média plongée et sports subaquatiques MEDIA KIT 2013

Dossier de presse - IPEP

L agence cross-média plongée et sports subaquatiques MEDIA KIT 2013 EDITION Le magazine référence de tous les plongeurs Plongée Magazine, titre leader sur le marché, s adresse à tous les plongeurs, quels

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

Circonscription de Saint Avertin S’APPROPRIER LE LANGAGE

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

ienfeurs free peda pdf anim langagemat Evaluer le Le langage oral en maternelle Comment évaluer ? Le langage à l’école Un instrument et un objet Il y a donc nécessité de programmer ( cf tableaux des ekladata uDgNlRTzTJ1XFvixy gZ6CXt5HQ

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Une sélection de quelques ressources utiles sur le site

Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

assisesfilierepeche wp content uploads sites 8 09h00 Mots d’accueil 09h25 Le renouvellement de la flotte de pêche en 14h30 L’influence des ONG dans la filiè e le cas d’école du chargée de ch lachartreuse dijon cotedor wp

Plan de réussite 2009-2010

Plan De réussite

Plan de réussite 2009-2010 Orientation 1 : Respecter davantage les rythmes d apprentissage des élèves pour réaliser la mission d Instruire les élèves. Objectif 1 : Réduire de 10% le nombre d élèves de

PDF le projet éducatif 2009 2014 et le plan de réussite de l'école bourgeoys e csdhr qc ca 2009 2010 mb plan de reussite revise juin pdf PDF Projet éducatif 2009 2014 et Plan de réussite 2009 2010sebastien e csdhr qc ca

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC

déficit budgétaire et éviction - OECDorg

FINANCEMENT DU DEFICIT BUDGETAIRE AU MAROC Rabat, 19 octobre 21 M. Ahmed HAJOUB Adjoint au Directeur du Trésor et des Finances Extérieures chargé du pôle macroéconomie I- Consolidation budgétaire: expérience

PDF Espace budgétaire au Maroc Ministère de l'Economie et des finances gov ma depf espace budg maroc depf pdf PDF Au Maroc Ecole Nationale Supérieure de l'Administration ENSA ensaadmin ma Endettement au

Améliorations. VERSION FE 6.0.d

Poursuite de la croissance du chiffre d'affaires avec amélioration de

Améliorations VERSION FE 6.0.d SOMMAIRE 1. MODULE SOCIETE... 3 1.1. Fiche Société : Onglet Paramètres...3 1.2. Administration des utilisateurs...4 2. GESTION DES FICHIERS DE BASE... 5 2.1. Gestion des

la morbidité et la mortalité dans les hôpitaux grâce à l'utilisation de six meilleures pratiques d'intervention 2 En 2005, une version canadienne de la campagne  20 sept 2017 À la suite de la publication de la version provisoire de son rapport, le Groupe de

Home back1465 14661467146814691470 Next
<