PDF- audit, audit et de, rapport -Manuel de la présentation de l'information financière municipale - Audit financier 2009 2018 Quelle situation financière pour Balma?
Audit financier 2009 2018 Quelle situation financière pour Balma? 1 EXFILO cabinet de conseil en finances publiques locales Ce document a été réalisé par les consultants du cabinet EXFILO, conseil en finances

Audit financier Quelle situation financière pour Balma? 1

EXFILO cabinet de conseil en finances publiques locales Ce document a été réalisé par les consultants du cabinet EXFILO

conseil en finances publiques locales et intercommunalités

Les consultants du cabinet ont réalisé de nombreuses missions d'audit financiers et d'analyse financières des comptes des collectivités

ainsi que d'accompagnement de l'intercommunalité (fusion

extension de périmètre ou de compétence

Le cabinet dispose à ce jour de plus de 150 références de missions de conseils en finances publiques locales

sur tout le territoire pour des communes et communautés

La situation financière à fin

Principes d'analyse financière des collectivités locales Salaire Allocations diverses Rembourse ments Epargner Rembourser les prêts Se Nourrir

se distraire Se loger Fiscalité Dotations Etat Rembourseme nts et autres Epargne nette Intérêts et capital dette Achats de biens et services Dépenses de personnel Un ménage Une commune 4

Analyse financière des collectivités locales Une contrainte légale forte : La commune doit être en capacité de rembourser ses emprunts par ses propres ressources

(interdiction d'emprunter pour rembourser la dette)

L'épargne nette doit être positive Si l'épargne nette est négative

elle doit être couverte par des recettes propres d'investissements (remboursement de TVA

Fiscalité Dotations Etat Rembourseme nts et autres Une commune Epargne nette Intérêts et capital dette Achats de biens et services Dépenses de personnel 5

La situation financière de Balma fin 2013 opérations réelles uniquement SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION en milliers d'euros Produits réels de fonctionnement courant Charges réelles de fonctionnement courant Excédent Brut Courant Résultat exceptionnel Résultat financier Intérêts de la dette = Epargne brute ou capacité d'autofinancement Amortissement en capital de la dette Epargne nette Une épargne nette en réduction mais positive à hauteur de 1

Un programme d'investissement important est engagé Deux opérations d'investissement importantes sont en cours : L'opération «Cœur de ville Ilôt Libération»

qui représente un volume total de dépenses de 7

9 millions

La construction d'un 4 e groupe scolaire

4 millions

Si 2013 a été une année de forts investissements (8

La commune aura financé entre 2013 et 2014 près de 19 millions d'investissements (en moyenne 9

5M par an)

alors que la moyenne des investissements entre 2002 et 2008 a été de 4

La commune devra donc emprunter sensiblement en 2014 pour financer l'achèvement de ces travaux

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS 8

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS 9

10

L'ENCOURS DE LA DETTE RATIOS Encours de dette au 31 décembre / Epargne brute Capacité de désendettement (en années) 6

Capacité de désendettement durée de vie moyenne de la dette 10

11

UN ENDETTEMENT CROISSANT Balma : 687 /hab 6 e rang des communes les plus endettées 439 /hab 11

12

UN ENDETTEMENT CROISSANT Avec la dette liée à l'opération Cœur de Ville et 4 ème Groupe scolaire

avec 1115 /hab fin 2014 (+52%)

passerait au 3 e rang des communes les plus endettées 439 /hab 12

13

Quelles trajectoires financières futures? 13

14

UN CONTEXTE TENDU Dans un contexte économique plus tendu que les années précédentes

la commune est confrontée à une triple difficulté : 1

Une croissance des ressources (recettes) en berne : La croissance du produit fiscal ralenti chaque année : +7

Les constructions doivent s'achever entre 2014 et 2016

ce qui permettrait de soutenir la croissance des bases 2016 à 2018 (décalage moyen de 2 ans entre la livraison d'un logement et la première imposition)

La croissance du produit fiscal du fait des nouvelles constructions est estimée à 4

Les dotations (attributions de compensation) que verse Grand Toulouse à Balma sont réduites chaque année de 85k par an pour financer les anciens transferts de compétences

15

UN CONTEXTE TENDU Le supplément de population dans ces logements supplémentaires permettrait une amélioration des dotations de l'Etat (versées en fonction de la population)

Toutefois

l'effort de redressement des comptes de l'Etat se traduira entre 2015 et 2017 par la forte réduction de la dotation qu il verse aux collectivités (DGF)

en milliers d'euros DGF Minoration de la DGF Minoration en % des recettes de fonctionnement 0

16

UN CONTEXTE TENDU Enfin

le prélèvement sur les ressources de la commune pour financer la péréquation (reversement à des communes défavorisées au travers du FPIC)

passerait de 25k en 2013 à 80K en 2016 Conséquence 1 : Pas de croissance des recettes attendue entre 2014 et

17

uniquement LES RECETTES NE PROGRESSENT PLUS LES PRODUITS DE FONCTIONNEMENT en milliers d'euros Atténuations de charges (013) Produits des services et du domaine (70) Impôts et taxes (73) Dotations et participations (74) Produits de gestion courante (75) Produits financiers (76) Autres Produits de fonctionnement courant Produits exceptionnels Produits de fonctionnement CROISSANCE NOMINALE (inflation comprise) Moyenne 2018/ / / / /2017 Atténuations de charges (013) 3

Produits de fonctionnement 0

la croissance attendue des produits de fonctionnement serait nulle entre 2015 et 2017 compte tenu du prélèvement sur la DGF

18

UN CONTEXTE TENDU 2

Une hausse «contrainte» des charges de fonctionnement notamment liées aux nouveaux investissements en L'évolution «naturelle» des charges de fonctionnement (inflation

revalorisation) est estimée à 400K

En outre

l'ouverture d'un nouveau groupe scolaire pour la rentrée 2014/2015 va conduire inévitablement à un supplément de dépenses pour 2015 (et fin 2014)

Conséquence 2 : Les dépenses vont augmenter sensiblement 3

Une forte augmentation des intérêts et du remboursement de la dette

La commune doit financer par emprunt les programmes d'investissements engagés

Après 2

la commune devra emprunter près de 7 millions en 2014 pour boucler le financement des investissement => +750k d'annuités de dette en 2015 Conséquence 3 : Hausse de la dette qu il faudra rembourser 18

19

UNE FORTE HAUSSE CONTRAINTE DES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT EN 2015 uniquement LES CHARGES DE FONCTIONNEMENT en milliers d'euros Charges à caractère général (011) Charges de personnel (012) Atténuations de produits (014) Charges de gestion courante (65) Charges de fonctionnement courant Charges exceptionnelles Charges de fonctionnement hors intérêts CROISSANCE NOMINALE (inflation Moyenne comprise) 2018/ / / / / / /2019 Charges à caractère général (011) 2

Charges de fonctionnement hors intérêts 4

l'ouverture des nouveaux équipements

en particulier du 4 ème groupe scolaire

conduirait à une hausse des dépenses de fonctionnement de 8% en 2015

20

UN NIVEAU D'INVESTISSEMENT REDUIT POUR DIMINUER LES EMPRUNTS FINANCEMENT DE LA SECTION D'INVESTISSEMENT en milliers d'euros Dépenses d'équipement Subventions versées = Dépenses d'équipement Autres dépenses d'investissement Dépenses réelles totales d'investissement hors dette Subventions reçues FCTVA Produits des cessions d'immobilisations Autres recettes d'investissement Recettes réelles totales d'investissement hors emprunt Besoin (+) / Excédent ( ) de financement de la section d'investissement Dépenses d'investissement pour les opérations Cœur de Ville et 4 ème groupe scolaire : 8

6M en 2014 et 2

21

Les scenarii d'évolution des équilibres financiers 21

22

SIMULATION «FIL DE L'EAU» (poursuite des tendances passées) sans tenir compte de la baisse de la DGF annoncée par l'Etat en milliers d'euros Produits réels de fonctionnement courant Charges réelles de fonctionnement courant Excédent Brut Courant Résultat exceptionnel Résultat financier Epargne de gestion Intérêts de la dette = Epargne brute ou capacité d'autofinanceme Amortissement en capital de la dette Epargne nette FCTVA = Couverture de la dette par des recettes propres Dépenses d'investissement hors dette Recettes d'investissement diverses Le fonctionnement Mais 541 n est 238 rapidement 238 pas 238 = Emprunt de la commune est positif hors dette suffisant pour assurer le remboursement de la dette 22

23

UNE TRAJECTOIRE FINANCIERE QUI DOIT ÊTRE CORRIGEE La hausse du remboursement de la dette et une croissance des charges supérieure à celle des recettes conduisent à un fort déséquilibre financier 23

24

Cette première trajectoire financière était réalisée sans la prise en compte de la minoration de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée par l'Etat

Pour mémoire

la commune perdrait 1 million de ressources à horizon

25

SIMULATION «FIL DE L'EAU» (en tenant compte de la baisse de la DGF) en milliers d'euros Produits réels de fonctionnement courant Charges réelles de fonctionnement courant Excédent Brut Courant Résultat exceptionnel Résultat financier Epargne de gestion Intérêts de la dette = Epargne brute ou capacité d'autofinanceme Amortissement en capital de la dette Epargne nette FCTVA = Couverture de la dette par des recettes propres Dépenses d'investissement hors dette Recettes d'investissement Avec diverses la diminution de la = Emprunt DGF

l'équilibre du fonctionnement ne serait plus assuré 25

26

UNE TRAJECTOIRE FINANCIERE QUI DOIT ÊTRE CORRIGEE L'impact de la réduction de la DGF 26

27

Scenarii alternatifs 27

28

SC1 : Stabiliser les dépenses à leur niveau 2014 Le premier scenario vient tester les conditions du rétablissement de l'équilibre financier de la commune : 1

Scenario 1 : stabilité des charges de fonctionnement à partir de 2014 (estimation du compte administratif 2014 à partir du budget primitif) En effet

si les recettes ne progressent

il faudrait pour maintenir les équilibres financiers que les dépenses ne progressent pas non plus 28

29

SC1 : Pas de croissance des charges par rapport à 2014 Maintenir le budget 2015 constant par rapport à 2014 malgré les ouvertures d'équipements

conduirait à une économie de 1

30

SC2 : peut on alléger la contrainte sur le fonctionnement en réduisant les investissements? Le deuxième scenario vient tester la réduction du programme d'investissement à 750k par an à compter de La réduction des investissements permet elle de réduire la contrainte sur le fonctionnement? 30

31

SC1 : peut on alléger la contrainte sur le fonctionnement en réduisant les investissements? Les investissements 2014 et 2015 sont déjà engagés et concernent principalement les 2 opérations Cœur de Ville et le 4 ème groupe scolaire

La réduction des investissements ne pourrait donc au mieux intervenir qu en Cela ne résous pas les difficultés car le déséquilibre apparaît dès En outre

ceci ne permettrait qu une économie de 22k sur le fonctionnement en

32

SC3 : Quelle hausse de taux d'imposition permet le rétablissement de l'équilibre Dans ce troisième scenario

nous avons cherché à calculer la hausse de taux permettant de maintenir les équilibres financiers de la commune

Quelle hausse de taux pour rétablir l'équilibre financier? 32

33

SC3 : Quelle hausse de taux d'imposition permet le rétablissement de l'équilibre Avec la croissance des charges de fonctionnement du scenario au fil de l'eau

il faudrait augmenter le taux de +37% en

34

SC4 : Quelles économies doivent être dégagées sur le fonctionnement pour rétablir l'équilibre financier Nous avons vu que pour rétablir l'équilibre financier

il faudrait : Soit stabiliser les charges de fonctionnement en 2015 à leur niveau du budget primitif 2014

y compris les charges induites par les nouveaux équipements

Soit augmenter les taux d'imposition d'au moins 37% et maîtriser la croissance des charges de fonctionnement à 2

6% maximum

Dans ce quatrième groupe de scenario

nous testons le niveau minimal d'économies à réaliser sur le fonctionnement

permettant le rétablissement des équilibres financiers du budget

En effet

compte tenu des forts investissements en 2013 et 2014

la commune bénéficiera de forts remboursements de TVA en 2015 et 2016

ce qui lui permettra de compenser une épargne nette négative

35

SC4 : Piloter une dégradation temporaire des équilibres financiers Compte tenu de l'ouverture des nouveaux équipements

les dépenses de fonctionnement progresseraient de +8% en Contenir la croissance des charges à +2

c'est à dire réaliser des économies chaque année pour financer les hausses incompressibles

36

SC4 : Piloter une dégradation temporaire des équilibres financiers Compte tenu de l'ouverture des nouveaux équipements

ce scenario correspond à une économie de 1M en Il conduirait à fonctionner à budget constant en 2016

puis limiter la hausse des charges à l'inflation

37

SC4 : Piloter une dégradation temporaire des équilibres financiers Les économies minimales nécessaires sont de 800k

Elles peuvent être étalées sur 2 ans : 600k en 2015

38

Conclusion 38

39

CONCLUSION 1

La commune est contrainte de réaliser des économies substantielles sur son fonctionnement : les nouveaux équipements génèreraient 800k de dépenses supplémentaires

La commune n aura pas les moyens d'assurer cette hausse

Elle devra les gagner en réalisant des économies sur le reste du budget

Il serait nécessaire de parvenir à ce que les frais induits par les nouveaux équipements soient financés par des économies

Le budget ne pourra pas les assumer

Le niveau d'investissement minimum de la commune est estimé à 300k (renouvellement de biens et enfouissement réseau)

Pour un programme d'investissement de 750k par an en moyenne tel que simulé

l'enveloppe pour de nouveaux investissements municipaux sur le prochain mandat serait de 2

3M hors subventions

Nous n avons pas simulé de subventions en prospective

les montants d'investissements simulés correspondent donc au reste à charge de la collectivité

Ce mandat devra être un mandat de gestion

40

CONCLUSION 800k d'économies en 2015 pour inverser la tendance 40

Procédure de maîtrise documentaire

Gestion de la documentation et de l'information - Réseau Qualité en

-1- Procédure de maîtrise documentaire Version : Conseil du collège doctoral du 5 Juin 2015 1 PREAMBULE 1 1.1 DOCUMENTS ETERNES PRINCIPAU 4 1.2 DOCUMENTS INTERNES 6 1.3 REGLE DE CREATION ET DE VALIDATION

2 mai 2014 OBJET La présente procédure définit les règles pour assurer la maîtrise de tous les Norme ISO9001 2008 4 2 3 «Maîtrise des Documents» La numérotation ** va de 01 à 99 La numérotation 2 *** est organisée comme

Association Genevoise des Assistants Socio-Educatifs AGASE

Travail social - SBFI - adminch

Association Genevoise des Assistants Socio-Educatifs AGASE ARTICLE 1. Nom : L Association Genevoise des Assistants Socio-Educatifs (AGASE) est une association sans but lucratif régie par les présents statuts

L'assistant e socio éducatif ive en EMS (ASE en EMS), au sein de l'équipe d' Association des animateurs en gérontologie (Ad'Age), Genève Organismes de référence pour les personnes âgées Pro Senectute, Croix Rouge genevoise, socio éducative assistant socio éducatif du 1er juin 2005

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR

ACCORD DE GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES

PRESENTATION DE LA GPEC AU SEIN DU GROUPE CARREFOUR Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Eurocommerce 15-09-2009 Sommaire Le contexte en France et pour le groupe Carrefour Présentation

dati filcams cgil it Group Presentation Carrefour FRA pdf La GPEC au sein du groupe Carrefour • Réglementation L’esprit GPEC au sein de Carrefour l’historique le contenu des Accords Le fonctionnement • Comités Emploi GPEC • Les EMC Exemple d’outil déployé dans

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT

Vivre ensemble avec ou sans handicap - Angers

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT Chaque handicap est différent. Si la classification des handicaps en grandes familles peut, au premier abord, paraître réductrice, elle a cependant

PDF mieux connaître les handicaps, adapter son Education gouvcache media education gouv Handicapes Handicap Guide pratique 2013 Mieux connaitre les handicaps, adapter son comporte PDF Comprendre le handicap Pour mieux accompagner Un

Une offre de services comptables et financiers «sur mesure» adaptée à vos besoins

demandes types de propositions pour des services de consultants et

Audit, c onseil, exper tise c omptable Expertise comptable Commissariat aux comptes Conseil comptable et financier Transmission et reprise d entreprise Une offre de services comptables et financiers «sur

PDF améliorez votre offre de services comptables grâce à ces 9 Exact exact Whitepaper ACY New accountancy 9Tips Endorsement FR pdf PDF Avis d'appel d'offre de service pour l'audit financier et comptable du fpcirgl

1 Certificats - 3 points

DNV Standard for Certification 27-1 Offshore Containers

Université de CAEN Année 2008-2009 U.F.R. de Sciences le 23 mars 2009 Master professionnel RADIS UE4 - module réseaux - Spécialisation Durée : 2h. - Tous documents autorisés 1 Certificats - 3 points Lors

DESCRIPTION DES CERTIFICATS ET CRL REAL 05 01 158 1 28 Sommaire 1 Résumé et domaine d'application 3 Profil des certificats émis par les AC du Notariat Valeur de l'extension CRL

Les Français et le don d organes

Les femmes, l'égalité des sexes et le sport - unorg

Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

oraprdnt uqtr uquebec ca pls public docs GSC2213 (Les employés de l’entreprise) 4 Je connais un village que les touristes adorent (Adorer quelque chose) 5 Il a visité une ville où il y a une cathédrale (Avoir qqch à un endroit ) 3 Complétez

SERVICE PERISCOLAIRE (Cantine accueil périscolaire TAP) Sommaire. Délibération n 2015-111 du Conseil Municipal du 26 juin 2015

Coordinateur/trice scolaire-périscolaire

SERVICE PERISCOLAIRE (Cantine accueil périscolaire TAP) Délibération n 2015-111 du Conseil Municipal du 26 juin 2015 Sommaire PREAMBULE... 2 Article 1 : Usagers et dossier d inscription... 2 Article 2

cc aireargonne userfile documents 2018 2019 Service d’accueil périscolaire maternel et élémentaire Les goûters n’étant pas fournis par la cantine scolaire lors des garderies du soir, ils pourront villeneuve sur aisne Cantine Periscolaire La fréquentation de la cantine et ou de l’accueil

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

Télécharger le règlement d'ordre intérieur du Conseil communal de

4.6.2. RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL concernant un soutien financier pour la création d un cabinet collectif de médecins en Ville du Locle (du 10 août 2011) Madame la Présidente, Mesdames,

28 août 2018 Réponse du Conseil communal aux interpellations n° 18 609 du groupe PopVertSol intitulée « Pour l'ajout d'une plaque explicative sur les  17 déc 2018 URBANISME 18 031 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant l'octroi d'un droit

Home back Next
<