PDF- -L’inspection des installations classées - Actu Environnement - L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103. Philippe Malouines, 10 Avril 2008
L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103 Philippe Malouines, 10 Avril 2008 Le Décret du 20 février 1992 Champ d application Le décret du 20 février 1992 est applicable lorsque du personnel d

L'INSPECTION EN USINE: PREVENIR LES RISQUES CHR 103 Philippe Malouines

Le Décret du 20 février 1992 Champ d'application Le décret du 20 février 1992 est applicable lorsque du personnel d'entreprise(s) extérieure(s) intervient dans un établissement

les chantiers d'une entreprise utilisatrice afin d'exécuter une opération

Le terme opération a été défini comme étant une ou plusieurs prestation de service ou prestations de travaux industriels ou non réalisés par une ou plusieurs entreprises afin d'e concourir à un même objectif

des opérations : la maintenance

Les obligations des employeurs Le chef de l'entreprise utilisatrice a la responsabilité de coordonner les mesures de prévention afin de prévenir les risques liés à l'interférence entre les activités

les matériels des différentes entreprises présentent dans un même lieu de travail

Le chef de l'entreprise utilisatrice doit alerter le chef de l'entreprise extérieure en cas de danger grave quelle que soit l'origine du danger

Le chef de l'entreprise extérieure peut déléguer ses attributions si le délégataire est doté de l'autorité

de la compétence et des moyens nécessaires

A l'occasion de l'inspection commune

le chef de l'entreprise utilisatrice communique les consignes de sécurité applicables à l'opération

A l'occasion de l'inspection commune

les chefs d'entreprises extérieures communiquent à l'entreprise utilisatrice et aux autres entreprises extérieures toutes informations utiles à la prévention et notamment sur la nature des travaux

les matériels utilisés et les modes opératoires

Le Décret du 20 février 1992 OPERATION D'UNE DUREE SUPERIEURE A 400 HEURES / AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX MENTIONNES DANS L'ARRETE DU 19 MARS Produits dangereux Fluides sous pression Manutention mécanisée Installations

machines en fonctionnement Circulation Travaux en hauteur Travaux sur toitures Engins de chantier Postes de soudages Outillages portatifs Installations sous tension Espaces confinés Stockages

Le Décret du 20 février 1992 Que disent les contrats passés avec les fournisseurs? Etablir un document spécifique sur l'application du Décret pour les représentants de la société intervenants et éventuellement confrontés à des travaux dangereux chez des fournisseurs

Le Décret du 20 février 1992 Modification des Procédures internes Prise en compte du décret 20 février 1992 et de l'arrêté du 19 mars 1993

pour les travaux réalisés en usine Modification des conditions générales d'achat Pas de travaux dangereux déclarés lors de la réunion d'enclenchement Etablissement d'une analyse préalable de risque sur modèle standard Instruction spécifique Etablissement de Plan de prévention

PRINCIPAUX RISQUES RENCONTRES EN INSPECTION CIRCULATIONS TRAVAUX EN HAUTEUR TRAVAUX EN MILIEU BRUYANT ASPHYXIE-ANOXIE INCENDIE EXPLOSION CAPACITES: ENCEINTE CONFINEE PRODUITS DANGEREUX MACHINES OUTILS OUVRAGES ELECTRIQUES RISQUES RADIOLOGIQUES

CONDUITE A TENIR L'INTERLOCUTEUR DOIT VOUS INDIQUER LES RISQUES SPECIFIQUES A L'ENTREPRISE ET LES CONSIGNES DE SECURITE CORRESPONDANTES APPLICABLES Exemple: PORT DU CASQUE

DE CHAUSSURES DE SECURITE

DE LUNETTES DE PROTECTION

INSTRUCTION SPECIFIQUE AUX ESPACES CONFINES En l'absence d'équipement adapté

l'accès à certains lieux où l'inspection doit se dérouler peut être limitée

Par principe

l'inspecteur doit être accompagné dans tous ses déplacements dans les ateliers du fournisseur

BIEN RESPECTER LES SIGNALISATIONS (PANCARTES

BALISAGES

) NE PAS REGARDER LES ARCS ELECTRIQUES (Risques dus au soudage) ETRE VIGILANT DURANT LES MANUTENTIONS (Ne jamais séjourner sous une charge) ATTENTION AU BRUIT (Risque négligé) 80 dba : Cote d'alerte 85 dba : Port de protections 90 dba : Cote de danger

LES RISQUES DE CHUTE LES CHUTES REPRESENTENT PLUS DE 30% DES ACCIDENTS DU TRAVAIL = > UTILISER DES PROTECTIONS COLLECTIVES CONFORMES (exemple : echafaudages) 1 m 0

10

LES RISQUES DE CHUTE = > ETRE VIGILANT DURANT L'UTILISATION D'UNE ECHELLE

11

LES RISQUES DANS UNE ENCEINTE CONFINEE PRINCIPAUX RISQUES INSUFFISANCE D'OXYGENE OU PRESENCE DE GAZ TOXIQUES OU NON TOXIQUE (exemple: azote) ELECTRISATION / ELECTROCUTION BRULURES CHUTES AVANT DE PENETRER

S'ASSURER : DU CONTRÔLE DE LA TENEUR EN OXYGENE ET DE L'ABSENCE DE GAZ INVALIDANT D'UTILISATION PAR LES INTERVENANTS D'APPAREILS ADAPTES (PNEUMATIQUES OU ELECTRIQUES TBTS) DE L'AMENAGEMENT DES ACCES (VISIBILITE SUFFISANTE

) Formulaire d'autorisation de pénétrer

12

LES RISQUES DANS UNE ENCEINTE CONFINE 25 % et plus 21 % 18 % 16 % 11 % 6 % Sur Teneur Supportable Seuil Troubles Mort Oxygénation Sans De De la Quasi Euphorie Normale Danger Danger Conscience Immédiate

13

LES RISQUES ELECTRIQUES NE JAMAIS INTERVENIR DIRECTEMENT SUR LES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RISQUES Electrisation / Electrocution : Passage du courant à travers le corps humain

Brûlures : Point de contact sur le corps humain

Incendie : Dû à une surintensité à cause d'une surcharge ou d'un court-circuit 2 à 3 A 1 A 75 ma 30 ma 10 ma 1 ma Seuil de l'inhibition bulbaire Arrêt du coeur Seuil de fibrillation cardiaque irréversible Seuil de paralysie respiratoire Disjoncteur 30 ma Contraction musculaire (tétanisation) Début de perception

14

LES RISQUES ELECTRIQUES 1er Chiffre : Protection vis à vis des solides 2ème chiffre : Protection vis à vis des liquides Lettre : Accès aux pièces nues

15

LES RISQUES D'INCENDIE L'incendie est une combustion qui se développe d'une manière incontrôlée dans le temps et dans l'espace

Elle engendre de grandes quantités de chaleur

des fumées et des gaz polluants

L'énergie émise favorise le développement de l'Incendie

à la 1 ère minute à la 2 ème minute à la 3 ème minute après

16

LES RISQUES D'INCENDIE LE TRIANGLE DU FEU LES CLASSES DE FEU Classe A Solides Bois Papier Textiles Matières plastiques Essence Gaz-Oil Classe B Liquides Solvants Huiles Peintures Classe C Gaz Butane Propane Gaz Naturel Acétylène Classe D'Métaux Magnésium Poudres Métalliques

17

LES RISQUES D'INCENDIE LES EXTINCTEURS Appareils Feux de classe A B C D'Emploi sur courant électrique TBT et BT < 500 V Emploi sur feux de personnes Extincteur à eau pulvérisée Extincteur à poudre Extincteur anhydride carbonique Bon Moyen Sans Danger Bon Bon Bon Bon Pour fermer le gaz Pour fermer le gaz Sans Danger Recommandé Sans Danger Bon

18

LES PRODUITS DANGEREUX REGLES D'UTILISATION DES PRODUITS DANGEREUX 1

Lire l'étiquette

Consulter la fiche de données de sécurité

Se protéger

N utiliser que la quantité nécessaire

19

LES PRODUITS DANGEREUX Les dangers les plus importants signalés par ces deux symboles Nom du fabricant ou du distributeur Le nom du produit Risques particuliers du produit Précautions à prendre pour se protéger Conduite à tenir en cas d'accident BONCOLOR 1bis

rue de la Source PORLY Tél INTOXICITE «Toxique en cas d'ingestion» «Provoque de graves brûlures» «Danger d'explosion sous l'action de la chaleur» «Porter des gants appropriés» «Enlever immédiatement tout vêtement souillé ou éclaboussé» Regarder le symbole ne suffit pas! Ce produit est à la fois «facilement inflammable» «toxique» et «corrosif»

Seuls les symboles «toxique» et «facilement inflammable» apparaissent car le symbole «toxique» l'emporte sur le symbole «corrosif» Il faut lire entièrement l'étiquette pour mieux connaître les risques ATTENTION Absence d'étiquette ne signifie pas absence de risque

20

LES PRODUITS DANGEREUX

21

LES RISQUES RADIOLOGIQUES REALISATION DE CONTROLES PAR RADIOGRAPHIE = > RESPECTER LE BALISAGE ZONE CONTRÔLÉE ACCÈS RÉGLEMENTÉ

22

MERCI DE VOTRE ATTENTION

I Dispositions générales

Conditions Générales - Sportsdhivercom

PRÉAMBULE La présente notice d information constitue un résumé du contrat d assurance de groupe Multirisques Professionnel des Personnels et Assimilés de l Enseignement Public et Laïque souscrit par l

PDF titre i dispositions generales Plouvien plouvien vars fichiers Dispo generales pdf PDF I Dispositions générales us rs si media texte integral de la constitution pdf PDF Odcnne TITRE I

Rentrée scolaire dans les collèges

Collège Le Moulin Blanc Rentrée scolaire 2017/2018 83990 Saint

Jeudi 27 août 2015 Dossier de presse Rentrée scolaire dans les collèges Par Bernard BONNE, Président du Département de la Loire Et Michèle MARAS, Vice-Présidente du Département de la Loire en charge de

PDF organisation de la rentree scolaire 2018 2019 Collège Lycée Léon leonafricain ma college Organisation rentrée scolaire 2018 2019 pdf PDF Dates de la rentrée 2018 jda gex jda gex college informations college jdactu special

La mobilité dans la fonction publique. Réunion d information cdg69

La mutation interne des agents dans Fonction Publique

La mobilité dans la fonction publique Réunion d information cdg69 Préparer sa mobilité: se poser les bonnes questions Quel est mon projet professionnel? Changer d environnement professionnel Changer de

fonction publique gouv files files ¾ La création de nouveaux droits à la mobilité avec, notamment, la consécration dans le statut général de la fonction publique d’un droit au départ en mobilité, d’un droit à intégration au delà de cinq ans de détachement ou encore d’un droit à

Ordonnance sur l informatique et la télécommunication dans l administration fédérale

1142112 Ordonnance relative à la plate-forme informatique

Ordonnance sur l informatique et la télécommunication dans l administration fédérale (Ordonnance sur l informatique dans l administration fédérale, OIAF) du 23 février 2000 Le Conseil fédéral suisse, vu

PDF RO 2016 3445 admin ch opc official compilation 2016 3445 pdf PDF Ordonnance sur l'informatique et la télécommunication admin ch admin ch ch f as 2000 1227 pdf PDF Ordonnance

Panel 2 : La phase de création - entreprendre

Hydro MPC - Grundfos

Groupe de travail sur les politiques en faveur des PME, de l entreprenariat et du Capital Humain Panel 2 : La phase de création - entreprendre Mr Khalil AMMAR Président Directeur Général BFPME 30 Mars

PDF CRE, CRIE, CRNE, SPKE, MTRE, CME TDM dootdm rs cms upload catalog product files 1762970 crie pdf PDF SCR2 0 CRE TECHNOLOGY cretechnology 53cfa86841fe6 scr2 0 technical documentation a60 x2 9 0020 a en

VEILLE LE CIR ET LE CII, PRINCIPALES SOURCES DE FINANCEMENT DE LA R&D EN FRANCE. Sommaire. Veille stratégique sur la bio-santé

sécurisation cir, cii : les outils fiscaux à - Grenoble Ecobiz

2014 / numéro 32 VEILLE Veille stratégique sur la bio-santé LE CIR ET LE CII, PRINCIPALES SOURCES DE FINANCEMENT DE LA R&D EN FRANCE Sommaire Introduction.... P02 Un dispositif de plus en plus utilisé,

PDF crédit impôt recherche (cir) crédit impôt innovation (cii) FCBA fcba FCBA 20credit 20impots 20recherche pdf PDF Guide du crédit d'impôt recherche ANR agence nationale recherche fileadmin guide CIR 2017 pdf

APPEL A PROJETS «BRUSSELS GREENFIELDS»

Les instruments financiers pour l’identification et le

APPEL A PROJETS «BRUSSELS GREENFIELDS» FEDER - «Objectif 2013 : Investissons ensemble dans le développement urbain!» Formulaire de candidature Formulaire à joindre au dossier de candidature et à renvoyer

brownfieldacademy images Docs PRES Brussels Greenfields Grégory Van Roy Janvier 2018 Introduction 1 Un 2e appel à projets a été lancé en juin 2011 et s’est terminé le 28 juin 2013 Les huytebroeck be IMG pdf DepliantGreenFields FR

MODELE DE REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT

le reglement interieur hygiene & securite - CDG44

Ce règlement est l'émanation de plusieurs règlements intérieurs Comité d'hygiène et Sécurité de différentes collectivités. Il nous semble, qu'il était important de permettre à chacun d'avoir des repères

PDF 1 Modèle guide pour le Règlement intérieur du CHSCT Ne preventionbtp Modele guide reglement interieur CHSCT pdf PDF modele de reglement interieur du chsct accueil fo territoriaux 15 territoriauxfo15 Fiche

REPUBLIQUE FRANÇAISE. Vu le code de l environnement, notamment ses articles L. 593-20, L. 596-14, L. 596-15, L. 596-18, L. 596-20 et L.

Journal officiel de la République française - SNMSU-UNSA Education

REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 2014-DC-0458 de l Autorité de sûreté nucléaire du 18 septembre 2014 obligeant la société CIS bio international à consigner une somme répondant du montant des travaux à réaliser

PDF Journal officiel de la République française N Actu Environnement actu environnement media news 32642 decret pdf PDF Journal officiel de la République française N Actu Environnement

Home back700 701702703704705 Next
<